Les Pingouins sortent la tête de l'eau

Rémi Bostsarron - ©2007 20 minutes

— 

Le déclic a enfin eu lieu. Après une pénible série de onze matchs sans victoire, Libourne-Saint-Seurin a glané samedi dernier contre Guingamp (17e) un deuxième succès consécutif (2-1), quatre jours après son réveil chez le 11e, Ajaccio (2-3). Les Pingouins ont du même coup abandonné la dernière place de Ligue 2 à Gueugnon et réduit à 2 points leur retard sur le premier non-relégable après 16 journées. « C'était important de revenir dans la course avant la trêve internationale », souligne le milieu Matthieu Ligoule, buteur contre les Bretons. « Nous voulions de nouveau gagner à domicile », ajoute le défenseur Aurélien Faivre. Le stade Moueix n'avait en effet plus connu ce bonheur depuis la troisième journée, au mois d'août, contre l'actuel leader, Le Havre (3-1). Mais puisque les louables intentions ne leur permettaient plus depuis longtemps d'enchaîner les bonnes performances, c'est peut-être en dehors du terrain qu'il faut chercher l'origine d'un supplément d'âme salutaire : entre les deux rencontres, l'entraîneur, Didier Tholot a perdu son père. « Nous voulions lui donner la victoire contre Guingamp afin qu'il oublie un peu sa peine », confirme Jérôme Martin. « Il nous a toujours soutenus malgré les mauvais résultats, rappelle Aurélien Faivre. Ce match était pour lui en grande partie, car c'est grâce à lui si nous sommes encore là. »