Pour le PSG, le soleil se lève à l'Est

Sébastien Bordas - ©2007 20 minutes

— 

Mieux vaut tard que jamais. Vainqueur en Alsace samedi soir lors de la 13e journée de L1, le PSG a remporté deux matchs de rang pour la première fois de la saison, trois jours après sa poussive qualification face à Montpellier (2-0) en Coupe de la Ligue. Toujours coincés dans la deuxième partie du classement, les hommes de Paul Le Guen se sont rassurés avant la réception d'une autre équipe de l'Est, samedi. « Pourquoi pas une victoire face à Nancy ? Avec cet état d'esprit, on pourra peut-être réussir à imposer notre jeu au Parc », espérait le coach parisien, qui avait résisté à la tentation de titulariser Pauleta malgré ses deux doublés en quatre jours contre Lyon et Montpellier. Resté sur le banc, l'« Aigle des Açores » a pu apprécier la montée en puissance de Loris Arnaud, auteur de son premier but en professionnel, le deuxième de son équipe après un but contre son camp de Rodrigo en début de match.

« Pour moi, en ce moment, ce n'est que du bonheur, expliquait Arnaud. La victoire et le but font plaisir, même si j'ai raté une balle de 3-0 qui aurait pu coûter cher. » Convaincant en première période, Paris a résisté in extremis à la furia alsacienne après le repos, à l'image d'un Mickaël Landreau impeccable sur sa ligne. Un bon point selon Sylvain Armand. « On a eu de la réussite, mais on a fait preuve de courage, notait le capitaine parisien. C'est intéressant pour la suite. »