Arsenal-MU, bras de fer sans vainqueur

- ©2007 20 minutes

— 

Le choc des titans de la Premier League n'a pas fait d'heureux, samedi. Après avoir mené deux fois au score, Manchester United (2e) pouvait se mordre les doigts d'avoir concédé le match nul (2-2) sur le terrain d'Arsenal (1er) sur un but dans les arrêts de jeu de William Gallas. Homme du match, le Français sauvait les meubles après avoir ouvert le score contre son camp.

« Deux points pris face à Liverpool et Manchester, c'est décevant. Mais à chaque fois, on a dû courir après le score et on a montré du caractère », retenait le manager des Gunners, Arsène Wenger. Son homologue et ennemi intime Sir Alex Ferguson s'en est quant à lui pris à l'arbitre. « Howard Webb avait l'occasion de devenir le plus grand arbitre de notre pays, mais à plusieurs reprises, il a favorisé Arsenal », a déclaré hier l'Ecossais, qui s'est également plaint du comportement de quelques supporters de l'Emirates Stadium. « Notre staff a été insulté pendant tout le match, il y a un manque total de sécurité », a dénoncé Ferguson. La Fédération anglaise n'a pourtant pas jugé bon d'ouvrir une enquête.