VA impuissant ou presque

A. M. - ©2007 20 minutes

— 

Si loin, si proche. Samedi, Valenciennes s'est incliné à Lyon (2-0), pour la 13e journée de L1. Si le score est sans appel, les Nordistes ne sont tout de même pas passés loin de ramener quelque chose de Gerland. « J'ai beaucoup de regrets et une énorme frustration. Mais il aurait fallu qu'on concrétise nos temps forts », note Antoine Kombouaré, l'entraîneur valenciennois.

Le VAFC a en effet fourni une première période de grande qualité. Malheureusement, Sebo ne put concrétiser une occasion en or. Un raté qui ne pardonne pas face aux sextuples champions de France. Car Juninho et Govou ont fait parler le talent pour faire plier Valenciennes. « C'est le genre de match qui nous fait croire en ce qu'on fait. Je suis fier de mes joueurs, parce qu'on a rivalisé », retient le coach nordiste. Tout de même, les coéquipiers de Rudy Mater restent sur quatre matchs sans victoire, dont deux défaites de suite. Et se retrouvent aujourd'hui à la 9e place, après avoir squatté le premier tiers du classement. « Après notre bon début de saison, l'effet de surprise est passé », constate David Sommeil avec un brin d'amertume.