Des Girondins à la peine en Lorraine

Rémi Bostsarron - ©2007 20 minutes

— 

Décevants. Vu l'équipe alignée par Laurent Blanc samedi à Nancy (2e), Bordeaux espérait beaucoup mieux que la défaite (0-1) concédée lors de 13e journée de Ligue 1. Avec, comme une semaine plus tôt face à Valenciennes (victoire 2-1), deux milieux offensifs (Fernando et Alonso) et trois attaquants (Jussiê, Chamakh et Bellion), les Marine et Blanc n'ont pourtant jamais mis en danger la meilleure défense du championnat. Ni avant ni après le but de Malonga (29e). « Nous étions venus avec beaucoup d'ambitions au niveau du jeu, confirme l'entraîneur bordelais. Mais nous n'avons pas eu les moyens de les réaliser. »

Ce qui leur a manqué ? « On n'a pas su être percutant », affirme le capitaine Ulrich Ramé. « L'animation n'a pas fonctionné », ajoute Laurent Blanc, avant d'ajouter, amer : « Je suis surtout déçu par le contenu technique. En jouant comme ce soir, ça va être difficile d'atteindre les objectifs du début de saison. » Sur le plan comptable en effet, les coéquipiers de Mathieu Chalmé ont raté une très belle occasion : une victoire en Lorraine les aurait installés confortablement sur le podium, alors que cette déconvenue les place à 9 points du leader lyonnais, à 5 points de Nancy et à 2 points de Rennes. Des Bretons qu'ils recevront lors de la prochaine journée, dimanche.