VIDEO. US Open: Wawrinka est devenu la bête noire de Djokovic et trouve que «c'est inespéré»

TENNIS Le Suisse a remporté son troisième Grand Chelem en battant Djokovic en quatre manches (6-7 (1/7), 6-4, 7-5, 6-3)

J.L. avec AFP
— 
Stan Wawrinka à New-York, le 11 septembre 2016.
Stan Wawrinka à New-York, le 11 septembre 2016. — Darron Cummings/AP/SIPA

La carrière de Stan Wawrinka a décollé sur le tard, mais depuis, ça déménage. , Novak Djokovic, comme à Roland-Garros en 2015 où il a empêché le Serbe de faire le Grand Chelem, le Suisse a une nouvelle prouvé qu'il était le seul joueur au niveau du big four en écrasant le Serbe en finale à New-York dimanche (6-7 (1/7), 6-4, 7-5, 6-3).

«C'est pas mal. C'est très, très bien. Ca reste pour moi incroyable. Ca reste quelque chose d'inespéré. Je le dis vraiment honnêtement: je n'avais jamais rêvé de gagner un Grand Chelem. J'en ai gagné un, j'en ai gagné un deuxième. Je suis arrivé ici pas vraiment en me disant que j'allais gagner le tournoi. Par contre, je sais qu'à chaque fois que je rentre sur le terrain, peu importe l'adversaire, je peux le battre. Et aujourd'hui, malgré la nervosité, je le disais à Magnus avant le match, c'est bizarre,  J'avais l'impression que j'allais être plus fort que lui.  Je sais que j'ai progressé. Je joue beaucoup mieux que l'an dernier. A Roland Garros, aussi je jouais mieux. Mais ça ne veut pas dire que la prochaine fois que j'affronterai Novak, je vais le battre».