US Open: Battu en quatre sets par Djokovic, Monfils s'est réveillé trop tard

TENNIS Le Serbe s'impose (6-3, 6-2, 3-6, 6-2) et file en finale. Le Français peut avoir des regrets...

Julien Laloye
— 
Gaël Monfils lors de sa demi-finale face à Novak Djokovic à l'US Open, le 9 septembre 2016.
Gaël Monfils lors de sa demi-finale face à Novak Djokovic à l'US Open, le 9 septembre 2016. — Alex Goodlett / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
23h55 : C'est terminé, Monfils tombe avec les honneurs

Il ne restait plus rien dans les jambes. Le Français perd son dernier service sur un jeu blanc et s'incline en quatre sets. Il pourra avoir des regrets, Djokovic n'était pas dans un bon jour, mais il s'en sort et aura une chance d'ajouter un nouveau Grand Chelem à son palmarès dimanche.

23h52 : Et Djokovic confirme derrière (5-2)

Monfils dos au mur. Il va devoir remporter trois jeu d'affilée s'il veut recoller.

23h50 : Djokovic break à nouveau (4-2)

La-Monf a eu un avantage pour recoller à 3-3 mais malheureusement il craque et laisse Djoko reprendre un break d'avance. Ça va être très très compliqué maintenant.

23h45 : Djokovic prend un temps mort médical

Il se fait encore masser l'épaule, cette fois, c'est la droite. Ça tombe bien pour le Français qui avait du mal à tenir debout.

23h40 : Monfils débreak direct!!

Pfewww, Djoko qui lui offre son service sur une double faute. Monfils prend. Djokovic se fait encore masser l'épaule.

23h35 : Aïe aïe aïe, le break qui fait TRES mal

Cette fois, Monfils n'a pas pu sauver toutes les balles de break. Et il s'embrouille avec l'arbitre. "If I need to serve quick, tell me". Est-ce qu'il tentait de gagner du temps? Ça ne paie pas, son coup droit reste dans le filet. 3-1 Djokovic.

23h30 : Un coca, et ça repart

Monfils s'arrose la tête, boit un coca et repart au combat. (On n'a pas vu avec la pause pub US si son coach ou le doc est venu le voir)

23h30 : 2-1 pour Djoko

Monfils a l'air tellement fatigué, mais il pique quand même un sprint pour aller chercher une balle impossible pour rien. C'est du binaire La-Monf, tout ou rien.

23h25 : Monfils a-t-il un problème physique?

A la pause, un officiel est venu le voir et a dit "je vais essayer de trouver quelqu'un" ou un truc dans le genre. Derrière, Monfils a les mains sur les genoux et s'appuie sur sa raquette entre chaque point. Ca va être dur de tenir...

23h20 : Monfils joue avec nos nerfs, mais ça passe! (1-1)

Il ne faut pas être cardiaque. Encore mené 0-40, Monfils revient à égalité. Puis colle un amour d'amorti. Double faute derrière, mais il en remet un coup pour gagner son service.

23h15 : Djokovic se fait peur mais gagne son service (1-0)

Rageant! Monfils a eu une balle de break mais la bande du filet était contre lui. Ce point pourrait valoir très cher.

23h10 : YES YES YES, 3e set Monfils

Monfils remporte ce 3e set 6-3. Sur ce dernier jeu, on a vu le pire et le meilleur. Ca commence avec 3 fautes directes idiotes. Et puis il enchaîne 5 point derrière: service gagnant, volée, tout y est.



 

23h00 : C'est du badminton (5-3 Monfils)

Au filet, les joueurs ont confondu la balle avec un volant, et Monfils gagne le point! Mais après une bataille à 40-40 où le Français a eu une balle de set, Djokovic sauve son jeu.

22h55 : Et Monfils confirme derrière, 5-2!!

Il nous fait vibrer. Le match a complètement changé de physionomine. La foule encourage le Français, qui nous sort du service volée. A la pause, Djokovic se fait masser l'épaule.

22h50 : ET LE BREAK, LE BREAK

C'est un autre Monfils. Comme si de s'être fait huer par la foule l'avait réveillé. Il se bat sur tous les points, colle une gifle monumentale à Djokovic et réussit le break. 4-2. GO, GO!

22h50 : Fais-lui mal Monfils (3-2)

Il vire en tête, avec un cri qui vient des tripes. Le réveil du guerrier?



 

22h45 : Allez! Voilà le débreak.

Monfils prouve qu'il n'est pas (complètement mort). Il fait l'essuie-glace, Djoko tente un amorti et Gaël termine au filet, le poing levé! Il faut enchaîner.

22h40 : Monfils arrête l'hémorragie

Il gagne son service, mais on dirait que ça lui en touche l'une sans lui faire bouger l'autre. Pas de poing rageur, pas de "allez", rien.

22h38 : 2-0 Djokovic

Le public commence à huer Monfils, qui n'a pas l'air d'avoir de fight en lui. Il se contente de remettre la balle avec sa raquette en opposition.

22h35 : Monfils boite, est-il blessé?

Dur à dire, il revient à sa chaise en traînant la patte. Mais derrière, il semble bien aller. Sauf qu'il perd son service d'entrée. Ça sent le sapin.

22h25 : Monfils fait deux fois plus de fautes directes

27-13, ne cherchez pas plus loin le problème.

22h25 : Coucou Kate Upton


 

22h25 : Monfils s'offre un petit répit (2-5)

Il réussit à sauver son service après une jolie bataille. C'est la grande interrogation: il joue bien pendant 2/3 points, puis s'écroule dans un long tunnel derrière. Frustrant.

22h20 : What the fuck is going on, Gaël?

Même Brad Gilbert ne comprend pas, tu jouais si bien, tu n'es que l'ombre de toi-même.



 

22h20 : Djoko le robot is back (4-1)

Il serre le point après avoir tenu son service sans trembler. Malheureusement, il semble bien que le mieux de Monfils en fin de premier set n'a pas duré...

22h10 : Gaël, Gaël...(nouveau break)

Et il se refait breaker, jeu blanc sur son service. T'as pas le droit de rater ces deux volées.



 

22h05 : FUCK, YES

Excuse my French, comme on dit ici. Monfils s'arrache pour défendre sur le dernier point et plante un revers en plein saut qui touche la bande et termine du bon côté. 1-0, cette fois il fait la course en tête.

22h00 : Les stats du 1er set


56% de premières balles, ça le pénalise beaucoup. Surtout que derrière, il ne gagne que 29% des points sur son second service.

22h00 : Les joueurs semblent souffrir de l'humidité

Ils n'ont parcouru que 600m dans cette première manche mais on croirait qu'ils ont couru un marathon, ça sue à grosse gouttes dans la fournaise new-yorkaise.

22h00 : Premier set Djoko (6-3)

DAMNIT, comme dirait Jack Bauer. Monfils a eu deux balles de debreak à 15-40 mais il n'a pas réussi à en profiter. Derrière assure l'essentiel après s'être fait peur. Allez, il faut continuer sur ce rythme.

21h55 : Monfils revient dans le match (5-3)Deux points conclus au filet, un premier service qui revient et voilà Monfils qui n'est plus à la rue.
21h50 : Mais oui, voici le premier débreak, (5-2)

Bon, c'est plutôt Djoko qui le perd celui-là avec beaucoup de fautes directes, on prend! Le public applaudit chaque point de Monfils, il a envie que le spectacle dure (pour l'instant, c'est très moche, il faut le dire).

21h45 : Monfils évite la roue de bicyclette

Enfin, un peu de hargne!! Après une bataille à 40-40, Monfils se prend pour Usain Bolt pour sauver un point au filet. Ace derrière. Maintenant, y a pu qu'à.

21h38 : MAIS C'EST PAS POSSIBLE GAEL

2e break. Il sort deux gros services pour recoller à 40-40 puis enchaîne par une faute directe et une nouvelle double faute, la 4e. Que quelqu'un lui amène un Starbuck pour se réveiller.

21h35 : Et jeu blanc derrière pour Djokovic

3-0 en huit minutes, ça va aller très vite cette affaire.

21h32 : Pouah pouah pouah, Monfils breaké d'entrée

Deux doubles fautes tout petit bras, faut se réveiller!

21h30 : Le premier jeu pour Djokovic

Monfils nous a claqué un magnifique coup droit décroisé dans ce jeu mais Djokovic est venu terminer à la volée deux fois et gagne sur un challenge. Solide.

21h25 : C'est parti, Djoko au service!

Monfils a choisi de recevoir. Hum.

21h20 : 32°C, 60% d'humidité, risque de pluie voire d'orages

Ca s'annonce électrique!

 

21h20 : "Play my game and be solid"

C'est ce que compte faire Monfils, qui était au micro d'ESPN en entrant sur le court.



 

21h10 : La 13e sera-t-elle la bonne pour Monfils?

Les stats font mal. Mais ALLEZ, c'est le jour pour taper Djoko.



 

21h00 : Bonsoir à tous!

On prend l'antenne en Californie pour éviter aux copains du service des sports de veiller trop tard. Bon, il va falloir attendre un peu, l'horaire indiqué correspond visiblement à l'ouverture du court Arthur Ashe, qui se remplit doucement. Les joueurs ne sont même pas là, donc avec l'échauffement, ca va sans doute nous faire du 21h45 pour le début des échanges.

Normalement, c’est mort de chez mort. , à part à l’école maternelle, et le Serbe n’est pas du genre à baisser la garde en demi-finale d’un Grand Chelem. Mais il y a deux trois petits trucs qui nous font dire que ça se tente quand même. D’abord, Gaël joue le tennis de sa vie,que d’habitude, enfin, ce serait con de mater NCIS alors qu’on peut assister à un des plus grands exploits de l’histoire du tennis français.