JO 2016: «A limite du dégueulasse», «Un comportement choquant», Lavillenie défendu après s'être fait huer sur le podium

JEUX OLYMPIQUES Le Français a été conspué lors de la remise des médailles de la perche...

R.B. avec AFP

— 

Renaud Lavillenie pleure, sifflé par le public, lors de la remise de sa médaille d'argent aux JO de Rio.
Renaud Lavillenie pleure, sifflé par le public, lors de la remise de sa médaille d'argent aux JO de Rio. — Fabrice COFFRINI / AFP

Les sifflets du public qui ont visé mardi soir le Français Renaud Lavillenie lors de la cérémonie des médailles à Rio sont «inacceptables», a déclaré le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, selon le compte twitter du CIO.

Conspué par le public, le médaillé d'argent a laissé échapper des larmes sur le podium, la médaille autour du cou. Il s'est ensuite effondré et a trouvé refuge dans une petite salle sous la tribune principale où M. Bach notamment est venu le réconforter.

«Comportement choquant du public qui a hué Renaud Lavillenie sur le podium. Inacceptable aux jeux Olympiques», a tweeté en anglais le président du CIO.

Un autre tweet du même compte montrait une photo du recordman du monde de la perche, réconforté par Thiago Braz, le Brésilien vainqueur du concours, ainsi que par Serguei Bubka, vice-président de la fédération internationale d'athlétisme (IAAF) et ancien recordman du monde à la perche.

Le perchiste doit ces sifflets à ses critiques du public brésilien à ses critiques sur l'attitude du public brésilien lors du concours de la perche mardi. A tort, il s'était comparé à Jesse Owens avant de revenir sur ses propos.

«Je ne sais pas du tout pourquoi ils ont fait ça, c’est pas du tout l’espriit olympique, a réagi son compatriote Dimitri Bascou, médaillé de bronze sur 110 m haies. C'est déjà pas du tout fair-pla au moment où il saute, c’est même à la limite du dégueulasse. Mais alors ezn remettre une couchce pendanat le podium...»