Contraste saisissant entre l'eau du bassin de plongeon, qui a tourné au vert, et celle du bassin olympique bleu azur.
Contraste saisissant entre l'eau du bassin de plongeon, qui a tourné au vert, et celle du bassin olympique bleu azur. — Matt Dunham/AP/SIPA

PLONGEON

JO 2016: Le mystère de l'eau verdâtre enfin résolu

L’eau de la fosse olympique du plongeon avait viré au vert mardi soir...

Mais que diable s’est-il passé à Rio pour que l’eau de la fosse olympique du plongeon vire au vert mardi soir ? Cette question que tout le monde se pose depuis bientôt 24h a enfin trouvé réponse.

Des produits chimiques manquants

C’est précisément la fédération internationale de natation (FINA) qui apporte, via communiqué, la solution de la mystérieuse équation. « Les réservoirs d’eau (manquaient) de certains des produits chimiques utilisés dans le processus de traitement de l’eau », altérant ainsi le PH de l’eau ainsi que sa couleur, explique le communiqué.

Pas de risque pour les athlètes

La FINA assure par ailleurs que cette décoloration n’avait eu aucun impact négatif sur la sécurité des plongeurs (« il n’y a pas de risques pour la sécurité des athlètes et aucune raison d’impacter la compétition »).

Confirmation de la part de certaines athlètes sur place. « C’est assez habituel pour une piscine extérieure, donc ce n’est pas vraiment un sujet pour nous », a estimé la Malaisienne Pandelela Rinong, médaillée d’argent aux côtés de Cheong Jun Hoong.

Mercredi, en tout cas, il devait rester un peu de produits chimiques pour la piscine olympique, où se déroulent toutes les courses. L’eau y était bien bleue.