JO 2016: Comme c'est mignon! Teddy Riner «a le trac» avant la cérémonie d'ouverture

JEUX OLYMPIQUES Le judoka tricolore ouvrira la route aux autres athlètes français ce vendredi soir...

Romain Baheux

— 

Teddy Riner en conférence de presse à Rio le 4 août 2016.
Teddy Riner en conférence de presse à Rio le 4 août 2016. — DAMIEN MEYER / AFP

De notre envoyé spécial à Rio,

Ce n’est pas nouveau, il est difficile de rater Teddy Riner. Mais là, encore plus que d’habitude. Assailli par les caméras dès son arrivée au Club France jeudi, le judoka attire toutes les attentions médiatiques, statut de porte-drapeau oblige. Que le géant se pose trente secondes pour répondre à la presse écrite, et voilà qu’une chaîne brésilienne lance son duplex juste devant notre athlète phare des JO. Au taquet sur Teddy.

Et l’intéressé, comment vit-il la charge ? « Je ne me mets pas une pression particulière. ça doit être quelque chose d’incroyable, lâche-t-il, l’air effectivement détendu. J’entre en premier, j’ai un peu le trac. J’ai peur de me prendre les pieds dans un câble qui traîne et de trébucher. »

>> A lire aussi : François Hollande est à Rio, la chasse aux selfies est ouverte

En attendant, on sent le champion olympique impatient d’en finir avec les obligations du porte-drapeau. « En fin de compte, ce sera plus facile de rentrer dans le stade que de répondre aux médias et d’enchaîner tout ce que je dois faire », poursuit-il. Sauf en cas de vilaine chute.