Dopage: Le CIO pourrait exclure de la Russie des JO de Rio dès mardi

OLYMPISME C'est le sens des déclarations de son président après la sortie du rapport commandé par l'Agence mondiale antidopage, accablant pour les autorités russes...

J.L. avec AFP

— 

La tsarine Yelena Isinbayeva, double champion olympique (2004-2008), a elle dû abandonner son titre à la perche et se contenter de la médaille de bronze. Agée de 30 ans, elle s'interroge sur le terme de sa carrière, hésitant entre les Mondiaux-2013 à Moscou et les JO de Rio en 2016.
La tsarine Yelena Isinbayeva, double champion olympique (2004-2008), a elle dû abandonner son titre à la perche et se contenter de la médaille de bronze. Agée de 30 ans, elle s'interroge sur le terme de sa carrière, hésitant entre les Mondiaux-2013 à Moscou et les JO de Rio en 2016. — Franck Fife afp.com

L’Agence mondiale antidopage (AMA) a appelé à l’exclusion de la Russie de tous les événements internationaux, y compris des JO-2016 de Rio, lundi, peu après la publication du rapport McLaren démontrant l’existence d’un système de dopage d’Etat lors des JO-2014 de Sotchi.

>> A lire aussi : La Russie aurait mis un place un «système de dopage d'Etat sécurisé» aux JO de Sotchi

« L’AMA appelle le mouvement sportif à empêcher la participation des athlètes russes aux compétitions internationales, y compris les JO de Rio, tant que (la Russie) n’aura pas réalisé un "changement de culture" », a indiqué l’AMA.

« Le Comité international olympique n’hésitera pas à prendre les sanctions les plus strictes possibles, contre tout individu et toute fédération impliqué(e) », a ajouté M. Bach dans un communiqué, en annonçant une réunion téléphonique de la commission exécutive du CIO mardi, lors de laquelle « pourraient être prises des mesures provisoires et des sanctions par rapport aux Jeux de Rio 2016 ».

Mots-clés :