Euro 2016: Dans un bar nantais, c'est NO FOOT ZONE

FOOTBALL Un patron de café nantais du centre-ville ne veut pas entendre parler (avec beaucoup de second degré) de l'Euro 2016 dans son établissement... 

David Phelippeau
— 
Le bar Le Briord annonce la couleur quand vous arrivez devant...
Le bar Le Briord annonce la couleur quand vous arrivez devant... — D.P. / 20 minutes

Bienvenue dans un café sans foot, installé dans une ville privée de l’Euro 2016. Bienvenue au bar le Briord à Nantes. Ici, vous ne risquez pas de venir disserter sur les exploits de Ronaldo ou de la composition d’équipe idoine de l’équipe de France. Ici, impossible de regarder un seul match de l’ Euro 2016. L’écran géant est resté dans la réserve de l’établissement, les postes de télé sont aux abonnés absents. Et dès l’entrée du bar, vous êtes au parfum avec cette inscription : NO FOOT ZONE.

A l'entrée du bar...
A l'entrée du bar... - D.P. / 20 minutes

« J’ai eu l’idée de faire ça, avec du deuxième degré voire du troisième, car avant même que la compétition ne commence, certains clients en avaient déjà marre d’entendre parler de foot, explique Christophe, l’un des deux patrons du bar. Ils étaient déjà à saturation. Et puis, moi, je n'aime pas le foot ». Il poursuit : « Il n’y a rien de politique, mais ici, c’est une zone libérée. Les gens aiment boire un verre tranquilles »

Boire un verre en toute tranquillité... sans hurlements d'énergumènes

François, un client installé en terrasse, sirote une pression. Il ne semble pas se soucier de voir le Portugal souffrir face à la Hongrie (3-3). « C'est une bonne idée. C’est tellement agréable de pouvoir boire un verre sans avoir des énergumènes qui crient et qui sautent sur chaque but...» Son pote Ludovic fait exactement le même constat. Et si certains clients font une petite entorse au «règlement» en ergotant sur les matchs de la veille, ils sont rappelés gentiment à l'ordre par le patron. «Hop, hop, hop... on ne parle pas de foot ici !»

C'est dur pour un homme d'avouer qu'on n'aime pas le foot

L'initiative des responsables du bar a surpris plus d'une personne, mais n'a reçu que des éloges. «On n'a que des bons retours, confie Christophe. Certains nouveaux clients nous ont dit qu'ils ne viendraient que chez nous pendant toute la durée de l'épreuve. Les gens sont très étonnés, et c'est difficile pour des hommes de dire qu'on n'aime pas le foot. On se moque de vous... Ne pas aimer ce sport, c'est ne pas rentrer dans un moule. Moi, depuis tout petit, je n'aime pas ça.» 

Voici le lieu exact du NO FOOT ZONE en plein centre de Nantes.
Voici le lieu exact du NO FOOT ZONE en plein centre de Nantes. - Google Maps capture d'écran

Mercredi soir, à l'heure où Ronaldo inscrit un doublé, un apéro tricot débute. Le 1er juillet, le soir d'un quart de finale, un tournoi international de Chifoumi (pierre, ciseaux et papier) sera organisé. Et tous les mardis soirs, pour «contrer» l'actualité footballistique, des compétitions de Mario Kart sur Super Nintendo se jouent.

Et si la France va en finale, le patron va-t-il revenir sur sa décision? «Je ne craquerai pas, répond-il, hilare. Je serai droit dans mes bottes jusqu'au bout !»

>> A lire aussi : Euro 2016: Bon alors, ça vaut quoi l'Irlande, le futur adversaire des Bleus?