Olivier Giroud et Paul Pogba, le samedi 30 mai face au Cameroun.
Olivier Giroud et Paul Pogba, le samedi 30 mai face au Cameroun. — FRANCK FIFE / AFP

FOOTBALL

Equipe de France: Mais c’est quoi cette manie de s’en prendre à Giroud?

L’attaquant tricolore a été sifflé à Nantes malgré son but contre le Cameroun en match de préparation (3-2)…

Il y a encore dix jours, c’était un running gag marrant et même une page Facebook bon esprit dont on avait relayé le mot d’ordre au douzième degré : « Prier pour qu’Olivier Giroud se blesse avant l’Euro ». Mais là, on a envie de dire S-T-O-P. C’est quoi cette mode de pourrir l’avant-centre d’Arsenal quoi qu’il fasse ?

Sifflé à la sortie de l’hôtel, sifflé à l’annonce des équipes, sifflé malgré son but… L’Equipe raconte même qu’un gamin (un gamin !) l’attendait avec une pancarte « Blesse-toi Giroud stp » avant la promenade de la matinée. Que font les parents, sérieusement ? Ils espèrent quoi ?  Que Giroud se mette en PLS sur le terrain et appelle sa maman pour venir le consoler ?

Une chose que les haters de Giroud doivent se mettre dans la caboche avant le 10 juin : L’avant-centre d’Arsenal n’EN A RIEN A TAPER des sifflets. L’intéressé dans la zone mixte de France-Cameroun : « Les sifflets, ce n’est pas quelque chose qui me touche. Mais c’est surprenant… Enfin, ça fait partie du contexte de ces derniers mois on va dire. Je n’ai aucun message à passer, je n’ai aucune rancœur. Je ne ferai jamais l’unanimité et je n’ai pas de soucis avec ça. » Vous pensez que l’ancien Montpelliérain raconte des cracks ? Qu’il est à deux doigts de sombrer dans la dépression, et que du coup, il ne jouera pas l’Euro ? La parole à Daniel Sanchez, qui a lancé le bonhomme à Tours, alors que Giroud venait de se voir signifier par Bazdarevic, son entraîneur à Grenoble, « qu’il n’avait même pas le niveau L2 ».

« C’est mieux d’évoluer dans un climat de confiance pour un attaquant, c’est sûr, mais Olivier n’est pas du genre à s’écrouler ou à baisser les bras. C’est quelqu’un d’assez fier qui va vouloir réagir par rapport à ces sifflets, il va vouloir montrer de quoi il est capable. Je suis certain qu’il y trouvera une source de motivation. Il n’est pas responsable de l’absence de Benzema. Il se bat, il a un style que personne n’a, et puis il marque des buts, non ? Contre le Cameroun, il a eu une grosse occasion et il l’a mise. Le public est versatile, s’il plante un ou deux buts contre la Roumanie en ouverture, les sifflets, ce sera réglé. »

On espère bien que ce sera réglé. Parce que Giroud mérite un peu de bienveillance. Et même un peu d’amour. La preuve.

Il marque des buts

Cinq sur ses quatre dernières titularisations. C’est quand même ce qu’on demande à un avant-centre, non ? On en connaît des attaquants « de classe mondiale » qui auraient envoyé ce centre de Pogba dans les nuages. Quand Benzema restait 1.220 minutes et des brouettes sans marquer en 2013, on n’entendait moins de monde se plaindre de Giroud.

Si Benzema n’est pas là, c’est pas sa faute

Aux dernières nouvelles, Olivier Giroud n’est pas celui qui a tourné la sextape de Valbuena.Ni celui qui a mis Benzema sur le coup. Il était même prêt à repasser derrière Rimka sans broncher si Deschamps le rappelait pour l’Euro. Bref, il est injuste de reprocher au Gunner de prendre la place d’un type qui s’est mis dans la mouise tout seul.

En plus, il est aussi efficace que le Madrilène

C’est un tweet qu’on a vu passer pendant le match contre le Cameroun. Giroud a marqué autant de buts que Benzema à nombre de sélections égales. Pour la provoc', on peut même ajouter qu’il a eu besoin de moins de titularisations. Rien à ajouter.

Même s’il se blesse, Ben Arfa n’y sera pas

Alors il est aussi temps de clarifier ce point. Giroud n’a pas NON PLUS pris la place de Ben Arfa. L’un est avant-centre, l’autre est milieu offensif/dribbleur/ailier/croqueur. On aime Hatem de toutes nos forces, mais même si Giroud tombait d’une tyrolienne autrichienne, le Niçois resterait en réserve.

Siffler Giroud, c’est siffler son pays

Tout le monde veut que la France gagne cet Euro, on est d’accord ? Alors quel est l’intérêt de prendre en grippe l’avant-centre qui aura peut-être le ballon de la victoire en quarts, en demies, ou en finale ? On n’a pas idée de siffler La Marseillaise ? Et ben là, c’est pareil. On encourage tout le monde, de Sissoko à Costil.

Gignac, c’est vraiment mieux ?

C’est un autre truc qui nous chafouine. Comment ça se fait que tout le monde adore Gignac en 2016 ?Il est devenu plus fort que Ronaldo en partant au Mexique ? Au temps pour nous, on ignorait. Aucun souci avec Dédé, mais de là à penser qu’il ferait mieux que Giroud, franchement, c’est non.

Guivarc’h a bien été champion du monde

Avec ça, le débat est clos. Nous aussi on a eu 12 ans en 98 et on a pourri Jacquet parce qu’il mettait Guivarc’h plutôt que Trezeguet ou Henry sur le terrain. Et puis la France a été championne du monde. Avec un avant-centre QUI NE MARQUAIT PAS UN BUT. PAS UN. Giroud est dix fois au-dessus. Alors on se tait et on encourage.