VIDEO. Tour de France: Le GIGN présent pour sécuriser le parcours

CYCLISME Bernard Cazeneuve l'a annoncé ce mardi matin...

N.C.

— 

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'un exercice du GIGN, du Raid et de la BRI à la Gare Montparnasse, le 19 avril 2016.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lors d'un exercice du GIGN, du Raid et de la BRI à la Gare Montparnasse, le 19 avril 2016. — Alain Apaydin-POOL/SIPA

Comme l’Euro, le Tour de France représentera un grand risque terroriste cet été. Pour faire face à la menace, les organisateurs et le ministère de l’Intérieur se sont réunis ce mardi matin. Des solutions inédites ont été annoncées. Ainsi, le GIGN sera présent sur les routes du Tour, en plus des gendarmes, des policiers et de la Garde républicaine.

Le Tour le plus sécurisé de l’histoire

La radio RTL annonçait dans la matinée que ASO et la Place Beauveau réfléchissaient à plusieurs scénarios d’attaques et le moyen de les déjouer de la meilleure façon, par exemple des kamikazes dans la foule ou une fusillade au passage du peloton. D’ores et déjà, ce Tour s’annonce comme le plus sécurisé de l’histoire.

Quelque 23.000 gendarmes et policiers assureront la sécurité du Tour de France dans le «contexte particulier» de «risque terroriste très élevé» et le GIGN sera présent tout le long du parcours, a annoncé mardi le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

«Au moins 23.000 gendarmes et policiers seront présents au bord des routes cette année pour assurer la sécurité du Tour de France», qui débute le 2 juillet, a déclaré le ministre lors d'une réunion place Beauvau avec les organisateurs de l'épreuve, en ajoutant avoir demandé «pour la première fois» au GIGN, l'unité d'élite de la gendarmerie, «d'accompagner le Tour de France tout au long de l'épreuve et de se tenir prêt à intervenir à tout moment en cas de besoin».