PSG: Zlatan espère que Paris pourra encore gagner sans Ibrahimovic

FOOTBALL L'attaquant a disputé son dernier match avec le club champion de France...

M.C.

— 

Les adieux de Zlatan Ibrahimovic au parc des Princes, le 14 mai 2016.
Les adieux de Zlatan Ibrahimovic au parc des Princes, le 14 mai 2016. — FRANCK FIFE / AFP

Il est parti «comme une légende», selon ses mots, mais pas sans une dernière pirouette. Après un dernier match du PSG contre Nantes pour la dernière journée de Ligue 1, interrompu à la 10e minute par l'arbitre pour faire applaudir Zlatan Ibrahimovic, l'attaquant parisien vedette a eu quelques mots pour son club: «J'espère que l'équipe gagnera beaucoup de titres sans "Ibra"», a déclaré «Ibra». «Ce sera difficile mais possible».

>> A lire aussi : Grâce à Zlatan Ibrahimovic, les joueurs parisiens ne portent plus leur sac

Arrivé le dernier sur l'estrade placée sur la pelouse pour soulever le trophée du titre de champion de France avec ses coéquipiers, entraîneurs et dirigeants, le Suédois a eu le dernier mot et non sans humour évacué une émotion palpable après les multiples hommages et ovations reçus avant, pendant et après son dernier match de championnat remporté 4-0 face à Nantes.

«Ces quatre années resteront dans mon coeur»

Dans un français hésitant, malgré quatre années passées dans la capitale, Zlatan s'est fendu d'un «je suis très ému, aujourd'hui c'est un jour très spécial après quatre ans ensemble à gagner tant de trophées. Merci à "Ibracadabra" (son autre surnom venu d'Italie). Ces quatre années resteront dans mon coeur».

>> Voir notre diaporama: Fin de match pour Zlatan au PSG

Après avoir remercié Paris et la France, il a conclu d'un vrombissant «Ici c'est Paris !», trois fois d'affilée, recevant les ultimes vivats de la foule. «J'espère qu'ils vont continuer, le projet (parisien) est énorme, je ne suis pas inquiet, je suis juste heureux d'avoir eu l'opportunité de jouer ici en France», a-t-il ajouté quelques minutes plus tard au micro de BeIN Sports. Interrogé sur son avenir, le géant suédois a assuré «savoir» où il irait l'année prochaine mais ne pas pouvoir l'annoncer à ce stade.