VIDEO. Football: Un joueur viré du club pour pété un câble sur le terrain aux Etats-Unis

POESIE L'international jamaïcain Romeo Parkes va regretter son geste un petit moment...

J.L. avec AFP

— 

Romeo Parkes a pété un plomb sans raison
Romeo Parkes a pété un plomb sans raison — Capture d'écran/20 minutes

L'international jamaïcain Romeo Parkes a été licencié dimanche par son club de 3e division américaine après qu'il a violemment frappé par derrière un joueur adverse la veille lors d'un match du Championnat USL. Le contrat de Parkes a été résilié avec effet immédiat par les Pittsburgh Riverhounds «pour comportement portant atteinte à l'équipe et au Championnat USL», a annoncé le club.

Samedi, lors du match entre Pittsburgh et l'équipe réserve des New York Red Bulls remporté 3 à 1 par le NYRB, l'attaquant jamaïcain a été exclu à la 85e minute en même temps qu'un joueur adverse, le Canadien Karl Ouimette. Alors que les deux joueurs se dirigeaient vers les vestiaires et s'invectivaient, Parkes a soudain donné un violent coup de pied dans le dos de Ouimette qui a été projeté brutalement à terre.

Ses coéquipiers ont pris à partie Parkes pendant que l'encadrement médical des New York Red Bulls se précipitait auprès de Ouimette, évacué finalement sur une civière. Aucune précision sur son état de santé n'était disponible.Parkes, qui avait été retenu dans la présélection jamaïcaine pour la Copa America 2016, a indiqué dans un bref message sur Twitter qu'il avait eu «une réaction mauvaise et inappropriée». Il avait rejoint Pittsburgh début 2016 après deux saisons au Salvador: en six matchs sous le maillot des Riverhounds, Parkes avait marqué cinq fois.