VIDEO. Tournoi de Miami: Mais c'est qu'on nous a vraiment changé Gaël Monfils

TENNIS Le Français s'est qualifié pour les quarts de finale du Master 1000 floridien en battant Dimitrov (6-7, 6-3, 6-3)...

J.L. avec AFP
— 
Gaël Monfils au tournoi de Rotterdam, le 2 février 2016.
Gaël Monfils au tournoi de Rotterdam, le 2 février 2016. — Koen Suyk / ANP / AFP

Gaël Monfils, costaud face à Grigor Dimitrov (6-7 (5/7), 6-3, 6-3), et Gilles Simon, bien trop fort pour Lucas Pouille (6-0, 6-1) ont décroché mardi leur billet pour les quarts de finale du Masters 1000 de Miami et peuvent viser encore plus haut.

Le choc entre Monfils et Dimitrov, deux des joueurs les plus imprévisibles et spectaculaires du circuit, a tenu toutes ses promesses.Le Parisien, 16e mondial, est sorti gagnant de cette affiche de très haut niveau qui, signe de la maturité que l'un et l'autre sont en train d'acquérir, a tourné aussi à la partie d'échecs.

>> A lire aussi : On a enquêté sur le mystère Monfils

«Grigor a cherché plus à me faire courir plus que de faire des points gagnants. J'ai dû changer ma tactique, essayer de faire des changements de rythme, ne pas jouer dans la même trajectoire, jouer plus lentement, prendre la balle plus tôt pour essayer de le déstabiliser», a analysé Monfils, très serein depuis le début de la tournée nord-américaine.

«A la fin, j'ai eu de la réussite et peut-être un léger avantage physique», a-t-il admis. Dix jours après avoir chuté en quarts de finale à Indian Wells, il espère aller plus loin jeudi face au Japonais Kei Nishikori, N.6 mondial, qui l'a battu lors de leur seule confrontation, en 2014 sur le gazon de Halle, en Allemagne.