Attentats de Paris: Blaise Matuidi a rencontré le stadier-héros du 13 novembre

FOOTBALL Il avait empêché l'un des kamikazes d'entrer dans l'enceinte où se disputait France-Allemagne...

Romain Baheux
Blaise Matuidi à l'entraînement à Clairefontaine le 25 mars 2016.
Blaise Matuidi à l'entraînement à Clairefontaine le 25 mars 2016. — J.E.E/SIPA

Le 13 novembre, Salim Toorabally empêchait, sans le savoir, l’un des kamikazes d’entrer au Stade de France où Blaise Matuidi et les Bleus affrontaient l’Allemagne dans un match dont le score est devenu anecdotique. Avant le retour de l’équipe de France à Saint-Denis mardi contre la Russie, L’Equipe a réuni les deux hommes à Clairefontaine pour les faire échanger sur leurs soirées respectives.


« Le traumatisme est encore là, lui explique ainsi Salim Toorabally, qui sera présent au Stade de France mardi. Je suis déjà revenu pour France-Irlande, en rugby (le 13 février), mais au moment d’arriver au stade, les larmes coulaient sur mes joues. Toute mon intervention restera gravée à vie. »

« C’est exceptionnel ce que vous avez fait. Nous, on était sur le terrain et on ne se rendait pas compte, lâche le milieu de terrain du PSG. Je sais que, sans des gens tels que vous, ç’aurait pu être bien pire. Et au nom de toute l’équipe, je vous remercie. […] Aujourd’hui, vous êtes plus qu’un héros. Vous êtes mon héros aussi. »