Douze changements dans le XV tricolore

Gil Baudu

— 

En équipe de France, Elissalde (20 sél.) et Michalak (42 sél.) ont débuté onze matches ensemble, même s'ils n'ont plus porté le maillot bleu depuis novembre pour le premier et mars 2006 pour le second.
En équipe de France, Elissalde (20 sél.) et Michalak (42 sél.) ont débuté onze matches ensemble, même s'ils n'ont plus porté le maillot bleu depuis novembre pour le premier et mars 2006 pour le second. — Damien Meyer AFP/Archives

On change une équipe qui perd. Cinq jours après la déroute face à l’Argentine (12-17), Bernard Laporte et Jo Maso ont annoncé la liste des vingt-deux joueurs retenus pour affronter la Namibie, dimanche soir à Toulouse.

Laporte: «Ce n’est pas un électrochoc»

Douze changements ont été opérés par l'encadrement tricolore. Parmi eux, huit Rouge et Noir, qui évolueront donc à domicile. Seuls trois des quinze titulaires lors du match d'ouverture (Heymans, Traille et De Villiers) débuteront au Stadium.

«Ce n'est pas un électrochoc, assure l’entraîneur du XV de France. On a dit depuis le début qu'on avait un groupe de trente joueurs performants. On a manqué notre match, on a été mauvais. Ceux qui n'ont pas joué n'ont pas à trinquer du mauvais match, et ils n'auraient pas compris de ne pas intégrer l'équipe. Cela n'aurait pas été logique. On ne peut pas leur dire pendant deux mois : vous êtes bons et puis à la première défaite, non vous ne jouez pas. On a confiance en les trente, on le montre avec cette composition.»

Michalak-Elissalde en charnière

En deuxième ligne, Lionel Nallet sera, comme prévu, associé à Sébastien Chabal. En troisième ligne, le trio Dusautoir-Bonnaire-Nyanga succède à Martin, Harinordoquy et Betsen. En charnière, Frédéric Michalak est intronisé à l'ouverture en lieu et place de David Skrela, blessé. Jean-Baptiste Elissalde remplace un Pierre Mignoni trop timoré face aux Pumas.

Vincent Clerc à l’aile et David Marty au centre se voient quant à eux offrir une chance. Seul arrière de métier, Clément Poitrenaud endossera logiquement le numéro 15, au détriment de Cédric Heymans. L’ailier du Stade Toulousain, qui s'était montré trop tendre sur les ballons aériens au Stade de France, retrouvera son poste de prédilection.

Ibanez sur le banc

Le capitaine Raphaël Ibanez figure quant à lui sur le banc. Selon les deux têtes pensantes du staff, le talonneur a besoin de repos. Le Dacquois est-il sacrifié? «Il faut arrêter de penser ça, s’emporte Jo Maso. On a un match dans cinq jours, un autre match à gagner cinq jours après. On a toujours dit qu'on gagnerait à trente. Ce n'est pas le procès d'Ibanez qu'il faut faire.» Laporte renchérit : «Si on était déçus de Raphaël, il ne serait même pas dans les 22. Il n'en aurait pas été question une seconde. Et puis il n'a pas 25 ans, il y a des composantes physiologiques à prendre en compte.»

C'est donc Jean-Baptiste Elissalde qui portera le brassard face aux Namibiens. «Il a déjà été capitaine avec nous et quand on regarde la composition de l'équipe, c'est logique, de par son poste, son expérience, justifie “Bernie le Dingue”. Et puis on est à Toulouse. Il aura la fierté de briller devant son public.»

D'autres leaders seront carrément en costards, assis dans les tribunes. Ce sera le cas de Christophe Dominici ou de Serge Betsen. Jérôme Thion et surtout Rémy Martin ont incontestablement perdu des points contre les Pumas. «Il n'y a pas de sanctions, tente de convaincre Laporte. Nous on s'est dit les vérités. On a dit qu'on était passés à côté. On voulait surtout montrer aux autres qu'ils sont au même niveau dans nos têtes et qu'ils doivent jouer. A leur place, je n'aurais pas compris que ceux qui avaient attaqué le premier match et n'avaient pas été bons continuent à jouer. Sanction, je n'utiliserai pas ce mot, on n'est pas à l'école, on n'a pas à sanctionner. Nos joueurs on les aime et on les accompagne. Mais on leur a dit qu'ils n'avaient pas été bons.»

Le XV de France face à la Namibie:

Poitrenaud - Clerc, Marty, Traille, Heymans - (o) Michalak, (m) Elissalde (cap.) - Dusautoir, Bonnaire, Nyanga - Nallet, Chabal - De Villiers, Szarzewski, Poux.

Remplaçants : Ibanez, Mas, Pelous, Harinordoquy, Beauxis, Jauzion, Rougerie.