Alonso grignote son retard

- ©2007 20 minutes

— 

Cela se resserre. Vainqueur hier à Monza devant son coéquipier, Fernando Alonso revient à 3 points de Lewis Hamilton au championnat du monde. « Je n'avais jamais gagné à Monza et même si on dit qu'ici il n'y a que des fans de Ferrari, ce sont aussi de fans de F1 ! Parfois tout semble bien aller et ce fut le cas ce week-end », se réjouissait le pilote espagnol, auteur également de la pole position samedi.

McLaren a profité de l'abandon de Felipe Massa, désormais hors de course pour le titre mondial, et de la 3e place de Kimi Räikkönen, pour reprendre ses distances au classement des construcuteurs face à Ferrari.