Ivry bien parti, Tremblay en rodage

Gaël Anger - ©2007 20 minutes

— 

Champion en titre, Ivry n'a pas tardé à retrouver le rythme de la D1. En déplacement à Pontault-Combault samedi, le club du Val-de-Marne a parfaitement maîtrisé son premier match de la saison avec une victoire 31-25. Pour son retour au club, le Norvégien Alexander Buchmann a été le fer de lance de l'attaque ivryenne avec neuf buts, dont cinq penaltys. « Nous avons été archi-dominés en première mi-temps. Nos attaques ont buté sur leur défense bien en place. Même si on s'est repris ensuite, ce n'est pas suffisant face à Ivry », reconnaissait François Allard, le demi-centre de Pontault-Combault.

Révélation de la saison dernière, Tremblay-en-France a de nouveau surpris face à Istres, arrachant le match nul (29-29) après avoir été mené 7-13 au bout de vingt minutes. « Le match nul est un moindre mal, car on a couru après le score une bonne partie du match. Mais ce n'est tout de même pas un résultat satisfaisant », analysait le pivot de Tremblay Benoît Peyrabout.

Défaits, Créteil et Paris ne sont toutefois pas à mettre dans le même panier. Les Cristoliens ont frôlé l'exploit sur le parquet du Chambéry de Jackson Richardson, ne s'inclinant que d'un but (29-28) après avoir eu la balle d'égalisation entre les mains à trente secondes du terme. En revanche, Paris a chuté à domicile contre Saint-Raphaël (21-30). Un résultat qui va à l'encontre des ambitions du club parisien, dont le président, Jean-Claude Lemoult, avait demandé avant la rencontre « de la constance dans les résultats » cette saison. C'est mal parti.