VIDEO. Fifa: On a imaginé l'élection du président version «Tout le monde veut prendre sa place»

FOOTBALL Le successeur de Sepp Blatter est élu vendredi...

B.B., M.D., R.B.
— 
Et si la Fifa choisissait son nouveau président via «Tout le monde veut prendre sa place» ?
Et si la Fifa choisissait son nouveau président via «Tout le monde veut prendre sa place» ? — 20 Minutes/DR

Le président de la Fifa n’est pas encore choisi mais quel que soit le prétendant élu pour succéder à Sepp Blatter, on entend déjà les critiques sur les négociations du vainqueur pour récupérer les voix des différentes fédérations. A 20 Minutes, on avait trouvé un moyen plus simple pour départager les cinq prétendants au trône : une bonne partie de «Tout le monde veut prendre sa place». On a poussé le vice jusqu’à imaginer ce que cela pourrait donner.

On s'excuse par avance pour Tokyo Sexwale mais le Sud-Africain, ancien compagnon de cellule de Nelson Mandela, est celui qui a le moins de chance de s’imposer. Et comme il n’y a que quatre joueurs dans la deuxième partie du jeu, il a fallu trancher. Désolé Tokyo.