Fifa: L'élection du président, comment ça marche?

FOOTBALL « C’est très simple », comme dirait Jamy…

N.C.
— 
Les bulletins de vote sortis des urnes lors de la dernière élection présidentielle à la Fifa, le 29 mai 2015.
Les bulletins de vote sortis des urnes lors de la dernière élection présidentielle à la Fifa, le 29 mai 2015. — Patrick B. Kraemer/AP/SIPA

Comme ça, vu de l’extérieur, l’élection du nouveau président de la Fifa a l’air d’être un sacré foutoir. Ce n’est pas tout à fait faux, mais c’est surtout à cause du climat actuel, entre défiances et demandes de transparence venant des candidats eux-mêmes. Concernant le vote en lui-même, en revanche, les modalités sont simples.

Qui vote ?

Le corps électoral est composé de 209 fédérations membres. En tout cas pour l’instant. Ce chiffre pourrait passer à 207 si l’Indonésie et le Koweït sont privés de vote vendredi, comme attendu. Les deux pays sont dans le collimateur de la Fifa en raison « d’ingérences gouvernementales » dans le fonctionnement de leur fédération. Chacune des fédérations membres a une voix.

Comment être élu ?

Pour être élu au premier tour, un candidat doit recueillir les deux tiers des suffrages. Soit 139 voix sur 209, ou 138 sur 207. Pour le second tour (et les éventuels tours suivants), la majorité simple, c’est-à-dire plus de 50 % des suffrages, suffit pour l’emporter.

Source The Telegraph
Source The Telegraph - Simon MALFATTO, Thomas SAINT-CRICQ, Philippe MOUCHE / AFP

 

Qui est favori ?

Ils sont deux à se dégager : le Cheikh Salman et Gianni Infantino. Le premier a le soutien de l’Asie et de l’Afrique, le second de l’Europe et du continent américain. La CAF, avec ses 54 voix, peut faire basculer le vote. Officiellement appelées à voter pour le candidat du Bahreïn, certaines fédérations africaines pourraient en effet préférer son rival.

Selon un décompte effectué par l’AFP cette semaine, Infantino est en tête mais « seulement » 161 fédérations sur 209 ont répondu à la sollicitation de l’agende de presse.

Les intentions de vote pour l'élection du nouveau président de la Fifa, le 26 février 2016.
Les intentions de vote pour l'élection du nouveau président de la Fifa, le 26 février 2016. - Capture d'écran