Bastia appelle ses supporters à manifester en soutien «aux victimes de violence»

FOOTBALL Un jeune supporter corse a perdu un oeil à Reims...

R.B. avec AFP

— 

Des supporters de Bastia lors d'un match contre Toulouse le 31 août 2013.
Des supporters de Bastia lors d'un match contre Toulouse le 31 août 2013. — PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Le SC Bastia a appellé jeudi à participer à la manifestation prévue samedi à 14h30 devant le palais de justice de Bastia (Haute-Corse) à la suite des incidents qui ont suivi le match Reims-Bastia le 13 février.

Dans un communiqué, le SC Bastia fait savoir qu'il serait représenté dans le cortège de cette manifestation organisée par les supporters bastiais et «appelle l'ensemble des supporters à venir participer, dans le calme et la dignité» afin d'apporter son «soutien à Maxime et aux supporters victimes de violences le week-end dernier à Reims».

«Le club se mobilisera autant de fois que nécessaire tant que la vérité n'aura pas éclaté et qu'une justice sereine, impartiale et rapide ne sera pas rendue dans cette lamentable affaire», ajoute le club.

Un supporter du SC Bastia âgé de 22 ans a été grièvement blessé dans des incidents avec la police après le match Reims-Bastia, dans des circonstances encore floues. Des incidents violents ont éclaté à Bastia et Corte dimanche, lundi et mardi, mais la situation est revenue au calme mercredi dans l'île, notamment après l'annonce de l'ouverture à Reims d'une information judiciaire et de la saisine de l'Inspection générale de la police nationale.

Le match Bastia-Nantes, initialement prévu samedi à 20h, puis déplacé à 14h -une décision qualifiée de «diktat» par le SC Bastia-, a quant à lui été reporté par la Ligue de football professionnel au 9 mars en raison du «contexte actuel», a expliqué le président de la Ligue Frédéric Thiriez.