Cristiano Ronaldo en conférence de presse le 16 février 2016.
Cristiano Ronaldo en conférence de presse le 16 février 2016. — CIAMBELLI/SIPA

FOOTBALL

VIDEO. Agacé par une question sur son niveau, Ronaldo s'enerve et quitte la conférence de presse

Il ne fallait pas embêter l'attaquant portugais...

Voir Lionel Messi s'emparer du Ballon d'Or et l'attaque du Barça empiler les buts dingues comme des cartons dans un entrepôt doit sans doute pas mal irriter Cristiano Ronaldo. Et quand mardi, à la veille du huitième de finale de Ligue des champions du Real Madrid contre l'AS Rome, les questions tournent sur ses rivaux catalans et son rendement, ça finit par vraiment l'agacer et lui faire quitter la conférence de presse.

On lui demande si le rendement de l'attaque madrilène serait meilleur s'il était autant pote avec Benzema et Bale que Messi avec Suarez et Neymar? «Je vais vous raconter comment ça se passait à Manchester United quand on a gagné la Ligue des champions, lance-t-il. Il y avait des joueurs avec qui c'était juste "Bonjour, bonsoir". Scholes, Giggs, Ferdinand... Je n'ai pas besoin que Bale ou Benzema viennent dîner à la maison. Les dîners, les baisers, les accolades, ça ne compte pas. Ce qui compte, c'est ce qui se passe sur le terrain.»

«J'ai mal habitué les gens»

Son rendement est légèrement moins bon que d'ordinaire? «J'ai mal habitué les gens, glisse-t-il. C'est comme les enfants, quand tu leur donnes tout, ils pleurent quand tu ne leur donnes pas ce qu'ils veulent. Les journalistes ne pleurent pas mais c'est la même chose. Quand tu marques un peu moins, ils écrivent que ça ne va pas. Est-ce que vous pouvez me citer un joueur qui a plus marqué que moi à l'extérieur depuis que je suis arrivé en Espagne? Un seul? Vous ne pouvez pas. Au revoir.» Et à mercredi soir au stade olympique.