Des tensions entre la Russie et la Turquie? Un joueur russe exhibe un T-shirt de Poutine à Istanbul

FOOTBALL On peut appeler ça de la provocation...

R.B. avec AFP

— 

Dmitry Tarasvo avec son t-shirt de Poutine à Istanbul le 16 février 2016.
Dmitry Tarasvo avec son t-shirt de Poutine à Istanbul le 16 février 2016. — STR / AFP

Dmitri Tarasov, le milieu de terrain du Lokomotiv Moscou battu 2-0 en 16e de finale aller d'Europa League par Feberbahçe, a exhibé un T-shirt avec une photo du président russe Vladimir Poutine en tenue militaire, mardi soir à Istanbul.

A la fin de la rencontre, Tarasov a enlevé son maillot pour laisser apparaître un T-shirt sur lequel figure une photo de Vladimir Poutine, portant un béret vert, et avec l'inscription en Russe: «Le plus poli des présidents».

Le coach russe a ignoré son homologue turc

Ces mots font référence à un euphémisme utilisé en Russie pour les soldats russes effectuant l'annexion de la province ukrainienne de Crimée en 2014, qui sont connus comme des «gens polis».

Les relations diplomatiques entre la Turquie et la Russie sont très tendues depuis que l'aviation turque a descendu un chasseur russe le 24 novembre 2015. Les deux pays se livrent aussi une guerre par procuration en Syrie, les uns soutenant des groupes rebelles qui combattent l'armée d'Assad appuyée par les autres. Mais l'escalade verbale des derniers jours suscite des inquiétudes concernant la possibilité d'une confrontation directe entre Moscou et Ankara.

Aucun incident n'a été signalé entre les supporteurs des deux clubs mardi soir, même si l'entraîneur portugais de Fenerbahce, Vitor Pereira, a déploré que son homologue du Lokomotiv, Igor Cherevchenko, n'a pas répondu à ses salutations.