Ça y est, Hatem Ben Arfa agace ses coéquipiers, «il y avait mieux à faire sur son but»

FOOTBALL L'international français a encore délivré Nice contre Caen, mais son individualisme commence à en énerver quelques-uns à Nice...

J.L.

— 

Le Niçois Hatem Ben Arfa a inscrit le seul but du match de Ligue 1 contre Toulouse, le 3 février 2016 à l'Allianz Riviera de Nice.
Le Niçois Hatem Ben Arfa a inscrit le seul but du match de Ligue 1 contre Toulouse, le 3 février 2016 à l'Allianz Riviera de Nice. — V. Hache / AFP

Hatem Ben Arfa réalise la meilleure saison de sa carrière, pas de doutes là-dessus, et c’est encore lui qui a permis à Nice de monter sur le podium mercredi soir grâce à un but Ben Arfesque contre Toulouse (1-0).

>> A lire aussi : Ben Arfa, « le but le plus chanceux de ma carrière

Mais Hatem est tellement facile en L1 qu’il en oublie parfois de lever la tête, un défaut qui le poursuit depuis toujours. D’ailleurs, s’il est en feu en ce moment, il faut s’arrêter un peu sur le contenu des matchs du Français. Beaucoup de dribbles, la plupart du temps réussis, mais une tendance à privilégier l’exploit individuel à la passe un peu trop évidente en 2016. Son but très heureux contre Toulouse ? Il aurait dû la donner mille fois en retrait à Valère Germain, et c’est son capitaine Nympalis Mendy qui le dit.

« Hatem nous a libérés une nouvelle fois sur un exploit individuel, mais il n’est pas tout seul sur le terrain et s’il l’avait mise en retrait. Valère Germain était seul au centre. Il a choisi de jouer seul et tant mieux, mais il y avait mieux à faire ». De la part du capitaine, cela ressemble à un message du groupe tout entier. Gaffe, Hatem.