Jean-Luc Vasseur tente de justifier son dérapage sexiste (et n'y arrive pas forcément)

FOOTBALL L'entraîneur du Paris FC s'est chauffé avec l'un des adjonts de Corinne Diacre...

R.B.

— 

Jean-Luc Vasseur lors du match entre Reims et Toulouse le 31 janvier 2015.
Jean-Luc Vasseur lors du match entre Reims et Toulouse le 31 janvier 2015. — AFP PHOTO / PASCAL PAVANI

En voyant tomber le communiqué du Paris FC avec une photo de Jean-Luc Vasseur, on a cru que le club parisien allait publier des excuses penaudes de son entraîneur après son dérapage misogyne de la veille contre Clermont (0-0). Rien de tout ça. Le coach de la lanterne rouge de Ligue 2 a justifié son peu élégant « cache toi derrière une gonzesse » lancée à un adjoint de Corinne Diacre d’une bien étrange manière.

« Je me suis échauffé à la fin du match avec un « mec » du staff. À ma connaissance, "mec" n’est pas sexiste quand il est employé par une femme, souligne-t-il. Renaud n’est pas sexiste dans sa chanson Ma gonzesse. Je vous renvoie à ma position sur les femmes dans le football dans l’interview d’après match par France 3 où je suis dithyrambique sur les femmes, et notamment Corinne Diacre, dans le sport et dans la vie de tous les jours. Ne créons pas de polémique là où il n’y en a pas. »

On vous laisse juger la pertinence du propos.