La (petite) victoire du Barça contre l'Atletico Madrid à revivre en direct (2-1)

FOOTBALL Duel au somment en Espagne...

J.L.

— 

Fernando Torres au duel avec Mascherano, le 12 septembre 2015.
Fernando Torres au duel avec Mascherano, le 12 septembre 2015. — Francisco Seco/AP/SIPA

BARCELONE - ATLETICO 2-1

Koke 10e

Messi 30e, Suarez 39e

C'est fini. Le Barça na joué cinq minute et ça lui suffit à assomer la Liga. L'Atletico s'est tiré une balle dans le pied avec ces deux rouges évitables...le Barça a vituellement dix points d'avance sur le Real et six sur l'Atletico. Des bises. 

91e: Oblak était monté, un défenseur charge le gardien à l'intox, mais rien à faire. 

90e: ALERTE COUP-FRANC METTABLE DANS LE PAQUET. 

88e: Les Madrilènes sont cramés, ce qui se comprend. Aucune chance qu'ils reviennent. 

84e: La faute de Godin. C'est un deuxième jaune, pas grand chose à dire. 

 

81e: Pendant ce temps, des gens souffrent à Angers. 

 

78e: ARDA !!!! Le Turc un peu trop facile sur cette frappe croisée. Ses anciens équipiers le remercient pour tant de mansuétude. 

75e: Augusto Fernandez évacué sur une civière. Mascherano lui fait un bisous. Après l'avoir assassiné. Bon esprit

71e:  Le pire dans tout ça c'est que le Barça n'en fout pas une. 

67e: Du coup Simeone sort Griezmann pour un défenseur. Elle va être longue cette fin de match. 

65e: ENCORE UN ROUGE POUR L'ATLETICO. Mouais. Il est pas obligé de le mettre. Mais Godin est pas obligé de se jeter comme ça non plus, vous me direz. 

62e: J'ai un peu l'impression que l'Atletico vient de laisser passe sa chance. Cinq grosses minutes de domination pour rien...

59e; On est passé pas loin du drame quand même

56eGriezmannnnnnnnnnn !!!! C'est un miracle s'il marque pas. Bravo la sort du pied sans regarder. Le centre de Ferreira Carrasco au départ, une merveille

53e: En même temps contre Gijon il y a moins de monde. 

50e: Evidemment, on s'est calmés un peu sur le pressing chez les potos de Griezmann. L'arbitre est pas trop d'accord avec le concept de jouer dur. 

46e: Allez on repart. En espérant que l'Atletico ait le moyens de faire durer un peu le suspense. 

Mi-temps. L'Atletico s'est flingué un match bien maîtrisé jusqu'à la demi-heure de jeu. Dommage. 

44eLe ROUGE POUR FELIPE LUIZ. Un peu sévère mais bon à force de mettre le pied tu t'exposes à ce genre de mauvaises surprises. 

43e: Super match de foot. Quand je pense que j'ai failli liver Angers-Monaco. Lol. 

41e: Je pense que c'est mort Raymond

38eSUAREEEEEEEEEEEEEZ !!! Qu'il est fort le cochon. Balle en profondeur, le type est plus dur à bouger qu'une armoire Louis XVI. Bon Gimenez est bien en retard. 2-1

34e: Proprette cette statistique

30eMESSSSSSSSSSSSSSSSSIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! Après trois minutes en apnée, l'Atletico craque. Lionel ne se trompe pas sur le centre en retrait. 1-1

29e: LUIS SUAREZ !!!! Le siège des buts madrilènes s'organise tranquillement. Oblak vigilant sur la première occaze du mordeur fou

26e: Trois fautes dont deux cartons jaunes sur la dernière minute. L'Atletico comme on l'aime. 

24e: On ne sait jamais parfois les bonnes choses durent

21e: Augusto !!!!!!!!!!! Il trouve le moyen de rater le cadre aux 18 mètres. Jamais vu le Barça se faire matraquer comme ça chez lui. 

19e: Carrasco ça régale depuis l'entame. Il est en train de souiller l'aile de Dani Alvès. 

16e: Le Barça commence à émerger de sa sieste. Mais la volée de Dani Alves est contrée par une jambe quelque part au milieu de la ligne maginot madrilène. 

13e: Le pressing de l'Atletico là c'est gênant. Ils ont bouffé quoi à midi? Il y avait des amphètes dans les pates?

9eKOKEEEEEEEEEEEEEEEEEE  !!! Le Barça se fait marcher sur les parties génitales. Jordi alba est à la rue et c'est Koke qui termine du plat du pied. Intéressant dites-moi. 

7e: L'Atletico qui évolue dans un superbe 4-6-0 en phase défensive. Ce serait Angers on crierait au scandale

4e: La voici la voilà la fameuse claquette

 

2e: La claquette de Bravo d'entrée ! PEtite frappe enroulée pas dégueu de Saul. Par contre niveua maillots on ne distingue pas les deux équipes, c'est gênant. 

1eALLEZ ON EST PARTIS

15h58: La force des Madrilène, tout le monde la connait. La défense de chiens galeux à la mode Simeone. 

 

15h56: C'est moins folichon côté madrilène évidemment. On souhaite bon courage à Griezmann seul en pointe

 

15h53: Luis Enrique a sorti l'artillerie lourde. Tout le monde est là, y compris Neymar. 

 

15h51Salut tout le monde, comment va la vie ? Ici il pleut et il fait tout moche, j'espère que ce match va éclairer cette fin d'après-midi

On avait le choix entre Angers-Monaco et Barcelone-Atletico Madrid. Autant dire que le choix était vite fait. Guido Carillo versus Luis Suarez, Cheick N’Doye versus Antoine Griezmann, Helder Costa versus Messi… Comment vous dire ? Surtout que le titre se joue en partie cet après-midi au Nou Camp. Une victoire des Catalans, et aussi bien l’Atletico que le Real Madrid de Zidane devraient dire adieu au titre en février. Cela tombe mal, ça fait dix ans que les Colchoneros n’ont pas battu le Barça chez lui, l’auteur de ces lignes y était. Alors on remet ça ce samedi ?

>> Parce que la Liga c’est mieux que la Liguain, rendez-vous à 15h50 par ici