Loeb-Grönholm, la suite du mano a mano

J. S. - ©2007 20 minutes

— 

Rassuré par sa victoire en Allemagne, Sébastien Loeb (Citroën C4) compte bien mettre la pression sur son rival finlandais Marcus Grönholm (Ford Focus). Avant cette 11e manche en Nouvelle-Zélande, ce dernier est toujours leader du classement du championnat. « En Allemagne, on a fait une belle opération, admet le pilote alsacien. On est à huit points de Grönholm, mais ce rallye de Nouvelle-Zélande ne sera sûrement pas facile à gagner. Lui a gagné quatre fois ici, c'est son type de terrain. Ce n'est donc pas gagné d'avance, mais c'est un rallye que j'aime beaucoup, et que j'ai déjà gagné. Donc il n'y a pas de raison de ne pas y croire. Et si on se rend compte que ce n'est pas jouable, on assurera une place derrière, même si ce n'est pas le meilleur moyen de remonter au classement. »