Et sinon, ça va avec les voisins Dan Carter? «Beaucoup plus que je ne le pensais»

RUGBY La star du Racing 92 est ravie de sa vie en France...

A.M. avec AFP

— 

Le Néo-Zélandais Dan Carter à Colombes le 17 janvier 2016.
Le Néo-Zélandais Dan Carter à Colombes le 17 janvier 2016. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Elle s’annonce plutôt sympa la fête des voisins avec Dan Carter. La vedette néo-zélandaise, arrivée début décembre au Racing 92, a été agréablement surprise de découvrir des Parisiens beaucoup plus « accueillants » que ce qu’il pensait. « Les gens, dans la rue, mes voisins, sont très amicaux, accueillants, envers moi et ma famille. Beaucoup plus que je ne le pensais. Par exemple, tous mes voisins (à Meudon, où il habite NDLR) m’ont invité chez eux », a déclaré Carter, élu fin octobre 2015 meilleur joueur du monde pour la troisième fois juste après avoir décroché son deuxième titre de champion du monde avec les All Blacks.

 

Carter (33 ans, 112 sél.) a aussi été « un peu surpris » d’être reconnu dans la rue. « Mais d’une manière générale je suis assez tranquille, pas comme en Nouvelle-Zélande. C’est rafraîchissant », a-t-il ajouté lors du point presse hebdomadaire du Racing 92. Son adaptation à la vie parisienne est « de plus en plus facile après deux premières semaines difficiles dans un nouveau pays, avec une nouvelle langue et une nouvelle culture ». « Je commence vraiment à profiter de la vie parisienne » après une « appréhension » à la suite des attentats du 13 novembre (avant son arrivée), a souligné le détenteur du record de points inscrits en matches internationaux (1598), qui « adore » le quartier de Saint-Germain des Prés (VIe arrondissement de Paris).