NBA: Tony Parker est en feu, les Spurs battent LeBron James et ses Cavaliers

BASKET San Antonio bat les Cavaliers et les Texans sont toujours invincibles à domicile...

A.M. avec AFP

— 

Tony Parker (San Antonio Spurs), face à LeBron James (Cleveland Cavaliers), le 15 janvier 2016.
Tony Parker (San Antonio Spurs), face à LeBron James (Cleveland Cavaliers), le 15 janvier 2016. — Ronald Cortes / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Imbattables chez eux. Cleveland a fait les frais de l'impressionnante supériorité à domicile de San Antonio jeudi (99-95). Les Spurs ont débordé dans le 4e quart-temps les Cavaliers de LeBron James 99 à 95 et signé leur 32e victoire consécutive devant leur public, la 23e depuis le début de la saison.

 

Ils ne se sont plus inclinés à l'AT&T Center depuis le 12 mars 2015 contre cette même équipe de Cleveland. Les «Cavs» ont pourtant bien débuté la rencontre et ont compté jusqu'à treize points d'avance avant de voir revenir les Spurs emmenés par un excellent Tony Parker. Le meneur français des Spurs a sonné la révolte dans le 2e quart-temps avec ses douze points pour un total de 24 (11 sur 18 au tir).

«C'était vraiment un très beau match»

Grâce à une défense agressive et un banc plus prolifique que celui des Cavaliers, les Spurs sont passés en tête à sept minutes du terme de la 3e période (57-55) grâce à un panier à trois points de Kawhi Leonard (20 points, 10 rebonds) et n'ont plus été inquiétés. «C'était vraiment un très beau match face à une belle équipe de Cleveland», a souligné Parker, meilleur marqueur de la rencontre avec deux points de plus que LeBron James, deux jours après avoir marqué 31 points face à Détroit.

«On a eu du mal lors des deux premières périodes, mais on a ensuite fait du bon boulot, mes coéquipiers m'ont mis en bonne position», s'est-il félicité. Les Spurs, éliminés au 1er tour des play-offs 2015, vont défier le 25 janvier Golden State dans ce qui pourrait être la répétition générale avant une très spectaculaire finale de la conférence Ouest en mai prochain.