Mandanda: «Je voulais ressembler à Bernard Lama»

Propos recueillis à Marseille par Fred Azilazian

— 

Steve Mandanda, gardien de l'Olympique de Marseille, le samedi 25 août 2007
Steve Mandanda, gardien de l'Olympique de Marseille, le samedi 25 août 2007 — Reuters

Pour sa première titularisation samedi à Caen (1-2) en remplacement de Cédric Carrasso (blessé), le portier de l’OM Steve Mandanda a fait belle impression. Auteur de plusieurs arrêts décisifs en 2e mi-temps, l’international Espoir français pourrait devenir l’une des attractions du Championnat.

Pour votre premier match en tant que titulaire dans les cages de l’OM, le club a remporté sa première victoire. De quoi être satisfait ?

Pour une première, je suis très satisfait. La victoire est au bout, donc ce n’est que du bonheur. Je tenais vraiment à faire un bon match donc j’ai essayé de me mettre dans une bulle et de me couper au maximum de l’environnement extérieur. Mais comme n’importe quelle première, je me suis interrogé, je me demandais comment ça allait se passer. J’avais un tout petit peu d’appréhension. Heureusement, j’ai bien été aidé par mes coéquipiers, le staff m’a également beaucoup parlé. De ce côté-là, il n’y a pas eu de souci.

Aviez-vous imaginé devenir numéro 1 aussi vite ?

Non, mais je n’ai pas eu le choix. Cédric s’est blessé sur un coup du sort. J’aurais préféré que cela n’arrive pas. Je n’ai pas eu le temps de réfléchir à quoi que ce soit. Le soir, en rentrant chez moi, j’étais vraiment désolé de ce qui était arrivé à Cédric. Je n’ai pas trop réalisé que j’allais avoir ma chance. Je me disais juste : «Putain, Cédric s’est gravement blessé. On l’a perdu au moins pour six mois.»

On a pu apprécier face à Caen la qualité de votre jeu au pied ou encore votre agilité sur la ligne. Avez-vous été inspiré par d’autres gardiens de but?

Quand j’ai commencé le foot, j’aimais beaucoup Bernard Lama. C’était à l’époque où il était habillé avec son maillot de toutes les couleurs, je voulais lui ressembler. Aujourd’hui, forcément, j’apprécie les gardiens qui sont très performants comme Buffon ou Coupet. Mais j’essaye d’avoir mon propre style.