Hubert Fournier sur le banc de Lyon lors du match à La Gantoise (1-1) en Ligue des champions, le 16 septembre 2015.
Hubert Fournier sur le banc de Lyon lors du match à La Gantoise (1-1) en Ligue des champions, le 16 septembre 2015. — JOHN THYS / AFP

FOOTBALL

Crise à l'OL: «L'entraîneur n'est pas le seul en cause» selon Jean-Michel Aulas

Même si Hubert Fournier aura du mal à résister à la nouvelle déconvenue lyonnaise en Corse (2-1)...

Le président de Lyon, Jean-Michel Aulas a déclaré dimanche qu'aucune décision ne sera prise avant le 28 décembre au sujet d'un éventuel changement d'entraîneur à l'Olympique lyonnais, 9e du championnat après sa défaite dimanche à Ajaccio contre le Gazelec (2-1).

>> La défaite lyonnaise à Ajaccio à revivre par ici

«Il ne faut pas perdre son sang froid et respecter le droit. Soyons réalistes. Prenons le temps d'annoncer les choses et pas ici (à Ajaccio). Ce serait inéquitable. Je dois partir en vacances deux ou trois jours mais je reviendrais le 28 décembre pour faire part des décisions que j'aurais prises en parfaite communion avec Jérôme Seydoux que j'aurais dès ce soir (2e actionnaire d'OL Groupe)», a dit JMA sur OLTV, la chaîne de télévision du club rhodanien.

«Nous nous orientons obligatoirement vers un certain nombre d'adaptations. Maintenant, ce n'est pas uniquemment, l'entraîneur qui est en cause. Les joueurs le savent aussi et on voit bien qu'eux-mêmes appellent à essayer de sauver Hubert Fournier dans son fonctionnement. C'est quelque chose de très difficile. Il faut rester digne et humain», a poursuivi l'homme fort de l'OL. «Nous aurons d'ici quelques jours un certain nombre de précisions sur ce que nous allons faire», a conclu Jean-Michel Aulas «très déçu».