Espagne: On le traite de gros? Adil Rami montre ses abdos sur twitter (et ils sont costauds)

FOOTBALL Le défenseur français n'aime pas qu'on le chatouille sur son physique...

J.L.

— 

Il faut croire que les rayures ne sont pas si amincissantes que ça.
Il faut croire que les rayures ne sont pas si amincissantes que ça. — Jon Super/AP/SIPA

Il y a quelques années, quand il évoluait encore à Lille et qu’on voyait en lui un futur grand défenseur international, Adil Rami avait été élu joueur le plus sexy du championnat par le magazine Têtu. « Je me fais chambrer, on me demande si je suis ouvert à tout », avait répondu Rami, plutôt modeste.

Il faut croire qu’il a pris le boulard après cette consécration. Ou alors il ne se permettrait pas de poster de photos de lui torse nu pour montrer ses abdos (qui sont pas mal, rendons à Adil ce qui appartient à Adil) à un internaute qui l’a traité de gros après une première partie de saison délicate à Séville. Le pire étant peut-être le commentaire qui va avec : « montre la photo à ta femme et demande-lui si elle me trouve gros ». La classe incarnée.