Fifa: L'avocat de Platini est arrivé pour plaider devant la commission d'éthique

FOOTBALL Journée décisive pour Platoche...

N.C. avec AFP
— 
Le président de l'UEFA Michel Platini le 28 août 2015.
Le président de l'UEFA Michel Platini le 28 août 2015. — Claude Paris/AP/SIPA

L'avenir de Michel Platini dans les arcanes du football mondial se joue maintenant. L'avocat du Français, Me Thibaud d'Alès, s'est présenté vendredi matin devant la justice interne de la Fifa à Zurich pour défendre le président de l'UEFA, menacé de radiation à vie du football et qui boycotte cette audition pour dénoncer un procès truqué.

Platini avait annoncé dès mercredi qu'il ne se rendrait pas devant ce tribunal de la Fifa, afin de «signifier sa plus profonde indignation» face à une procédure que l'ex-star de la Juventus considère comme «uniquement politique et visant à l'empêcher de se présenter à la présidence de la Fifa». Son avocat est arrivé tôt en taxi, sans faire de déclaration à la presse.

L'avocat de Platini va plaider l'absence totale de culpabilité 

Il est reproché à Platini d'avoir reçu 1,8 million d'euros en 2011 de la part de Joseph Blatter, président aujourd'hui démissionnaire de la Fifa, pour un travail de conseiller achevé en 2002, sans contrat écrit.

L'avocat de Platini va plaider l'absence totale de culpabilité de l'ex-triple Ballon d'Or, a-t-on appris de source proche du dossier. Le Français de 60 ans a toujours clamé sa bonne foi, réfutant tout soupçon de corruption et évoquant un reliquat de salaire touché sur la base d'un contrat oral. La justice suisse reconnaît ce type de contrat.

>> A lire aussi: Serein, Blatter attend «une décision en sa faveur»

Blatter, suspendu provisoirement jusqu'au 5 janvier, comme Platini, est également visé pour un contrat de droits TV présumé déloyal envers la Fifa. Contrairement à Platini, Blatter s'est présenté en personne jeudi devant les juges de la Fifa. Ces derniers rendront leur verdict lundi.