Tirage au sort de l'Euro 2016: «Ça pouvait être pire», estime Didier Deschamps

FOOTBALL Les Bleus sont tombés dans un groupe très abordable avec la Roumanie, l'Albanie et la Suisse...

Romain Baheux

— 

Didier Dechamps au tirage au sort de l'Euro 2016 le 12 décembre 2015.
Didier Dechamps au tirage au sort de l'Euro 2016 le 12 décembre 2015. — Matt Dunham/AP/SIPA

Vous vous êtes frottés les mains en voyant le groupe des Bleus à l'Euro 2016? Didier Deschamps sans doute aussi mais sans doute beaucoup plus intérieurement en voyant son équipe hériter de la Roumanie, de l'Albanie et de la Suisse. Une poule très abordable pour le pays organisateur même si son coach a naturellement fait dans la diplomatie.

>> Revivez le tirage au sort (plutôt favorable à la France) par ici

«J’ai entendu tout le monde dire « c’est mieux de prendre untel ou untel ». Ce n’est pas tout de dire « ils n’ont pas d’expérience », il faut analyser les matchs et regarder contre qui ils ont joués, les performances pour avoir un avis plus précis. Ca pouvait être pire», glisse Didier Deschamps.

«La Suisse et l'Albanie, on connaît plutôt bien»

«Sur les trois, il y en a deux qu'on connaît plutôt bien. La Suisse, on l’a jouée à la Coupe du monde 2014 (victoire 5-2 des Bleus en poule) même si le temps a passé depuis, poursuit le sélectionneur. L’Albanie, on les connaît très bien donc on ne va plus être surpris par la qualité de cette équipe (1-1 en novembre 2014 à Rennes et défaite 1-0 en Albanie en juin).»

«Les Roumains, on les connaît beaucoup moins mais de par leur parcours de qualification avec cinq victoires et cinq nuls, meilleure défense tout de même avec deux buts encaissées, on va évidemment bien les observer.» Ca serait dommage de passer à côté d'un match d'ouverture qui aurait pu être bien plus difficile.