Euro 2016: Suisse, Roumanie, Albanie... Des nations qui réussissent aux Bleus?

FOOTBALL Le groupe de la France à l'Euro paraît abordable, comme ça...

N.C.
— 
Olivier Giroud et Lorik Cana au duel lors d'Albanie-France (1-0), le 13 juin 2015.
Olivier Giroud et Lorik Cana au duel lors d'Albanie-France (1-0), le 13 juin 2015. — LOIC VENANCE / AFP

La Suisse, la Roumanie, l’Albanie. Là comme ça, on a envie de dire que le tirage au sort des poules de l’Euro 2016 a été clément avec l’équipe de France. Les Bleus, qui ont évité les équipes pièges qui traînaient dans les chapeaux 2, 3 et 4, sont largement favoris de leur groupe A.

>> A lire aussi : Le tirage au sort complet et le calendrier des Bleus

A l’heure où nous écrivons, nous n’avons pas encore la réaction de Didier Deschamps, mais ça devrait ressembler à quelque chose comme « il n’y a pas tirage facile, il faudra se méfier de tout le monde ». Soit. En attendant de voir ce qu’il va se passer sur le terrain en juin prochain, voici ce que nous disent les archives concernant les précédents entre la France et ses trois futurs adversaires et ce qu'on peut dire de leur forme actuelle.

La Suisse

Le dernier souvenir que l’on a de nos chers voisins remonte à l’été 2014, au Brésil. En phase de poule de la Coupe du monde, les Bleus s’étaient largement imposés dans un match de haute volée (5-2). Avec un grand Karim Benzema au passage… Mais avant cela, les Suisses avaient plutôt pour habitude de bien nous embêter, que ce soit en phase de qualifications pour le Mondial 2006 (0-0 et 1-1) ou lors de la compétition elle-même (un 0-0 étouffant lors du premier match en Allemagne).

On restera toutefois plus sur notre impression de 2014. En qualifications, les Suisses ont perdu deux fois contre des Anglais pourtant pas en grande forme et se sont inclinés en Slovaquie. Bref, ils ont connu des jours meilleurs. En tout cas, on ne peut pas dire qu’on ne les connaît pas.

La Roumanie

La statistique qui fait mal avec les Roumains concerne leur défense. Seulement deux buts encaissés en 10 matchs de qualifications, c’est vraiment pas mal (dans un groupe assez faiblard, certes). Mais leur attaque n’est pas au niveau, et elle ne compte plus de star susceptible de la porter au plus haut niveau. Sachez que la France n’a perdu qu’une fois contre les Roumains… en 1967. Confiance, donc, même s’il faudra penser à faire mieux que la bouillie de foot offerte par les deux équipes en poule de l’Euro 2008 (0-0).

L’Albanie

Celui qui n’a pas vu de foot depuis deux ans dira qu’affronter les Albanais, c’est du tout cuit. Il aura tort. L’Albanie est peut-être l’adversaire qui fait le plus « peur » aux Bleus dans cette poule. Et oui, on parle d’une équipe que la France n’a pas réussi à battre lors des deux dernières confrontations face à elle (1-1 à domcile en 2014, une vilaine défaite 1-0 là-bas en juin dernier). Pas de quoi parler de bête noire non plus, hein, on est d’accord. Mais bon, s’il y a bien un match qui sent le piège dans ce premier tour, c’est lui là. Surtout avec le retour de Lorik Cana au Vélodrome.