Affaire Benzema: Noël Le Graët se paie Manuel Valls

FOOTBALL Le Premier ministre s'était prononcé pour une mise à l'écart de Karim Benzema...

R.B.
Manuel Valls à l'Assemblé nationale le 9 décembre 2015.
Manuel Valls à l'Assemblé nationale le 9 décembre 2015. — PATRICK KOVARIK / AFP

Debout pendant toute la conférence de presse, Noël Le Graët a réalisé un excellent numéro de stand-up. L’une des cibles de ses vannes ? Le Premier ministre Manuel Le Valls, intervenu la semaine dernière sur Europe 1 pour réclamer une mise à l’écart de Karim Benzema, chose finalement obtenue jeudi. Mais pas sans se prendre un bon taquet.

Un bon tacle sur son déplacement en jet pour la finale de la C1

« Manuel Valls aime le foot. Rappelez-vous, il a même quitté un congrès du Parti socialiste pour rejoindre Barcelone à Berlin », lance le président de la FFF, en référence à la virée en jet du Premier ministre pour aller assister à la finale de la C1 en juin avec ses deux fils. Le déplacement avait causé la polémique et avait contraint l’intéressé à sortir 2.500 euros de sa poche pour mettre fin à l’affaire.

« La Fédération a une délégation de pouvoir de l’Etat mais en aucun cas, le Premier ministre n’est intervenu dans ce dossier », conclut Le Graët. Sans doute bien content de son petit tacle.