VIDEO. Manchester City souffle la première place à la Juventus Turin

FOOTBALL Les Mancuniens ont dominé Borussia Monchengladbach (4-2)...

R.B. avec AFP

— 

Raheem Sterling fête son but lors de City-Monchengladbach le 8 décembre 2015.
Raheem Sterling fête son but lors de City-Monchengladbach le 8 décembre 2015. — Jon Super/AP/SIPA

Déjà qualifié en 8e de finale de la Ligue des champions, Manchester City a arraché mardi la première place de son groupe grâce à un doublé tardif de Sterling mardi contre le Borussia Monchengladbach (4-2).

Les Citizens, trois jours après la claque contre Stoke (2-0), finissent le groupe D sur une excellente note, longue à se dessiner toutefois. Avec 12 points au compteur, ils devancent en effet d'un point la Juventus Turin qui les a dominés deux fois mais qui a été dominés sur la pelouse du FC Seville (1-0).

Pour la première fois depuis trois ans, ils seront donc tête de série au prochain tour et éviteront les ogres du calibre du Barça, leur bourreau des deux dernières années.

Pourtant, avant ce scenario spectaculaire et l'implosion d'Allemands, qui finissent finalement derniers, l'équipe de Manuel Pellegrini, qui procède toujours par à-coups crispants, avait été plutôt embarrassante.

[RESUME] Champions League : Manchester City renversant !Menés 2-1 à la pause, les Citizens sont parvenus à inverser la...

Posté par beIN SPORTS France sur mardi 8 décembre 2015

Les 2e et 3e buts de Sterling en C1 cette saison en deux minutes (79 et 81) ont pourtant changé l'impression finale. Ensuite, Bony, entré alors que City avait commencé en 4-3-3 sans avant-centre, en a même ajouté un dernier (85).

Mais auparavant, décomplexée et libérée, l'équipe d'André Schubert n'avait mis que trois minutes pour égaliser par le remuant Korb (19) après l'ouverture du score du revenant Silva (16).

Avant d'attaquer nettement mieux toute la 2e période, le 3e de Premier League avait même fini par encaisser un 11e but en cinq matches, par Raffael (42), après une partie de billard dans la surface de Mancuniens passifs.

Les visiteurs n'avaient pourtant pas encore marqué en déplacement cette saison avant de rallier Manchester.

Leur série de 12 matchs sans défaite, entamée au lendemain d'une défaite malheureuse déjà à l'aller le 30 septembre contre les Anglais (2-1), s'arrête pourtant là, et le 3e de Bundesliga n'aura pas réussi à confirmer son exploit du week-end contre le Bayern (3-1).