Coupe Davis: La Grande-Bretagne vainqueur? Andy Murray a «du mal à y croire»

TENNIS Le numéro 2 mondial a offert le prestigieux trophée à son équipe de Grande-Bretagne, dimanche...

N.C. avec AFP

— 

Andy Murray a remporté ses trois matchs et offert la victoire à la Grande-Bretagne en finale de Coupe Davis contre la Belgique, le 29 novembre 2015.
Andy Murray a remporté ses trois matchs et offert la victoire à la Grande-Bretagne en finale de Coupe Davis contre la Belgique, le 29 novembre 2015. — Alastair Grant/AP/SIPA

Il les a battu tout seul, ou presque. Andy Murray, vainqueur de ses deux simples et du double avec son frère Jamie ce week-end, a été le grand artisan de la victoire de la Grande-Bretagne sur la Belgique en finale de la Coupe Davis. Il se souviendra «toute (sa) vie d'une journée inoubliable».

Andy, on vous a vu très ému. Où situez-vous ce succès comparativement à votre titre olympique ou vos sacres à Wimbledon et à l'US Open?

Je ne peux pas répondre à cette question. J'ai simplement envie de profiter de ce succès en Coupe Davis car cela n'arrivera peut-être plus jamais. J'ai du mal à croire que nous y sommes arrivés. J'ai vraiment joué mon meilleur tennis. Je le voulais, pour mon pays. C'est une journée inoubliable. Nous nous en souviendrons tous toute notre vie.

Les joueurs belges disent que vous avez gagné cette finale à vous seul. Vous êtes d'accord?

Non, il faut regarder l'ensemble de notre parcours. Depuis le début de cette saison de Coupe Davis, nous avons évolué en équipe. Une vraie équipe. Et le mérite revient essentiellement (au capitaine) Leon Smith. Nous sommes tous réconnaissants et fiers de lui. Il a mis une énergie incroyable. Il est pour beaucoup dans les performances de James (Ward) face aux Etats-Unis, et même de Kyle (Edmund) ce week-end (qui a poussé David Goffin aux cinq sets lors du premier match).

Que penser du format actuel de la Coupe Davis? Les meilleurs joueurs déclarent souvent forfait...

Le principal problème, c'est le timing. Les matchs de Coupe Davis arrivent souvent après des tournois de Grand Chelem. Et la finale a lieu en fin de saison. Or les meilleurs joueurs vont forcément souvent loin dans les tournois du Grand Chelem. Il est normal qu'ils soient fatigués quand ils abordent les rencontres de Coupe Davis. Les tournois majeurs sont stressants et réclament beaucoup d'énergie, mentalement et physiquement.