NBA: Kobe Bryant se «sent en paix» après avoir annoncé sa retraite

BASKET La star des Lakers n'a tout simplement plus envie de jouer...

N.C. avec AFP

— 

Kobe Bryant a annoncé qu'il prendrait sa retraite en fin de saison, lors d'une conférence de presse le 29 novembre 2015.
Kobe Bryant a annoncé qu'il prendrait sa retraite en fin de saison, lors d'une conférence de presse le 29 novembre 2015. — Alex Gallardo/AP/SIPA

«Il n'y a pas de tristesse, j'ai tellement vécu de grands moments», a assuré dimanche Kobe Bryant à propos de sa décision de prendre sa retraite à 37 ans au terme de la saison 2015-16, sa 20e et dernière avec les Lakers.

Comment en êtes-vous arrivé à prendre cette décision?

La question qui se posait à moi était à la fois simple et difficile: est-ce que tu veux continuer à jouer? La réponse est non, c'est aussi simple que cela. Il m'a fallu accepter le fait que je n'avais plus envie de faire tout cela, je suis en accord avec moi-même. Une fois que j'ai accepté cela, j'ai pensé qu'il fallait que je le dise à tout le monde et me libérer d'un poids. Honnêtement, je me sens bien, vraiment bien, je me sens en paix. Il n'y a pas de tristesse, j'ai tellement vécu de grands moments dans ma carrière. Au plus profond de moi, je sais que c'est la bonne décision, c'est le choix de la raison.

Est-ce que votre début de saison décevant a précipité votre décision?

J'ai travaillé si dur durant toute ma carrière, et je continue de travailler dur, même si je joue comme une m... en ce moment, je fais tout ce qui est possible pour jouer le moins mal possible. Durant ma carrière, mon esprit a toujours été tourné vers le basket, ma vie a été entièrement centrée autour du basket, mais maintenant ce n'est plus le cas, des fois, je pense à autre chose qu'au basket et c'est le premier signal qui m'a fait dire que je ne pouvais plus être obsédé encore longtemps par le basket.

Pourquoi avoir choisi de l'annoncer dans une lettre-ouverte adressée aux spectateurs du Staples Center?

Cette lettre n'est même pas assez bien pour leur dire tout ce que je leur dois, tout ce qu'ils représentent pour moi et combien je les apprécie. J'ai grandi ici, je crois que les gens ne comprennent pas mon attachement à cette équipe et à cette ville: malgré les nombreuses offres que j'ai reçues, je n'ai jamais songé à jouer ailleurs, c'est ma maison.

Qu'attendez vous du reste de la saison?

Je mentirai si je disais que cela ne va pas être quelque chose d'émouvant de disputer ces derniers matchs. Les supporters des autres équipes quand on est en déplacement me montrent, depuis quelques semaines déjà, qu'ils m'apprécient aussi, c'est vraiment quelque chose que je prends comme un signe énorme de respect. Ce qui est le plus cool depuis que j'ai annoncé ma décision, ce sont les messages des autres joueurs qui me disent «Merci de nous avoir inspiré», il n'y a rien de plus important à mes yeux que d'être reconnu par ses pairs. MJ (Michael Jordan) a été l'un des premiers à qui je l'ai annoncé: il m'a juste dit:«Profite».

Avez-vous songé à ne pas aller au bout de cette saison?

Je ne suis pas quelqu'un qui abandonne, qui capitule, je vais continuer de donner le meilleur de moi-même. Je veux profiter de la fin du Championnat avec le prochain match contre Philadelphie (la ville où il est né, mardi). Je veux continuer de transmettre ce que j'ai appris, à aider mon équipe, je veux m'améliorer aussi. J'ai vécu un rêve: combien de joueurs peuvent dire qu'ils ont joué durant toute leur carrière pour leur équipe favorite quand ils étaient gamin.