Sextape de Valbuena: Samir Nasri met les choses au clair

FOOTBALL Le nom du milieu de terrain de Manchester City est cité dans le dossier de la sextape...

N.C.

— 

Samir Nasri sur le banc de Manchester City, le 10 août 2015.
Samir Nasri sur le banc de Manchester City, le 10 août 2015. — SIPANY/SIPA

Pas question d’être mêlé à tout ça. Samir Nasri, dont le nom apparaît dans le dossier du chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena, a tenu à mettre les choses au clair, vendredi. « Il ne faut pas parler d’intermédiaire, car je ne suis pas impliqué, a-t-il réagi sur RMC. Si mon nom a vraiment été cité dans ce dossier ou si j’avais été impliqué dans des écoutes, je pense que j’aurais déjà été convoqué. »

>> A lire aussi : Samir Nasri a-t-il proposé de servir d’intermédiaire ?

« Je gagne très, très bien ma vie, a expliqué Nasri. Si un ami a vraiment besoin d’argent, je lui donne. S’il a besoin de 50.000 ou 100.000 euros, je lui donne de l’argent parce que c’est mon ami. Chacun choisit sa vie. Je suis footballeur. Je ne suis ni un voyou, ni un intermédiaire, ni un maître-chanteur, ni rien du tout. »

>> A lire aussi : La FFF se constitue partie civile dans le dossier Benzema-Valbuena

Valbuena et Nasri entretiennent des relations notoirement dégradées depuis leur période marseillaise. « S’il veut se faire passer pour une victime, il n’y a pas de problème !, a ajouté Nasri. Dans cette affaire, c’est lui la victime, mais qu’il ne sorte pas mon nom. On n’est pas amis. On ne le sera jamais. Mais le malheur des gens ne me fait pas plaisir. »