NBA: Golden State égale le meilleur début de saison de l'histoire avec 15 victoires d'affilée

BASKET L'équipe emmenée par Curry tentera de battre le record contre les Lakers, mardi...

N.C. avec AFP

— 

Stephan Curry, le meneur de Golden State, lors de la victoire des Warriors contre Denver le 22 novembre 2015.
Stephan Curry, le meneur de Golden State, lors de la victoire des Warriors contre Denver le 22 novembre 2015. — David Zalubowski/AP/SIPA

Golden State a égalé avec son quinzième succès consécutif dimanche à Denver (118-105) le meilleur début de saison jamais réalisé par une équipe NBA. Le champion en titre a rejoint dans l'histoire Washington et Houston qui, respectivement en 1948-49 et en 1993-94, avaient eux aussi remporté leurs quinze premiers matchs, avant de concéder une première défaite.

Et à voir leur sérénité face aux Denver Nuggets, cette série pourrait très bien se poursuivre encore longtemps. Mardi, Golden State visera dans sa salle, contre des Lakers toujours aussi peu reluisants, une seizième victoire, ce qui en ferait le seul détenteur du record.

Depuis le début de la saison, Golden State ne domine pas outrageusement ses adversaires, mais les décourage par son incroyable confiance en soi qui leur permet de s'imposer avec un écart moyen de 14,4 points. Même accrochés, les Warriors arrivent toujours à trouver la solution. Elle vient très souvent de Stephen Curry, le meilleur joueur de la saison 2015-16 ,qui tourne à la moyenne affolante de 32,7 points par match et qui est de plus en plus comparé à la légende Michael Jordan.

>> A lire aussi: Totalement en feu, Stephen Curry roule sur Minnesota et globalement toute la ligue

«Arriver à quinze victoires de suite est quelque chose de fabuleux, mais on veut continuer, en remportant déjà le prochain match dans notre salle», a expliqué Curry. Où s'arrêtera Golden State? Certains observateurs voient Curry et ses coéquipiers battre un autre record, encore plus prestigieux, celui des Chicago Bulls de Michael Jordan: en 1995-96, ils avaient remporté 72 de leurs 82 matchs de saison régulière, du jamais-vu, avant et depuis.