Clasico: Menacé, Rafael Benitez souligne les «erreurs» du Real Madrid contre le Barça

FOOTBALL Les Madrilènes ont été corrigés (0-4) samedi par les Catalans...

R.B. avec AFP

— 

Rafael Benitez lors du match entre le Real Madrid et le FC Barcelone le 21 novembre 2015.
Rafael Benitez lors du match entre le Real Madrid et le FC Barcelone le 21 novembre 2015. — Daniel Ochoa de Olza/AP/SIPA

«Nous devons tous être responsables», a réagi l'entraîneur du Real Madrid Rafael Benitez après l'humiliation subie samedi face au FC Barcelone (4-0) dans le clasico du Championnat d'Espagne au stade Santiago-Bernabeu.

Le technicien a rejeté les critiques concernant un possible problème d'attitude et regretté des «erreurs» qui ont permis au Barça de s'imposer.

>> A voir aussi : L'émouvante «Marseillaise» jouée avant le Clasico

«Au final, nous devons tous être responsables et il faut rechercher l'union au sein du groupe pour essayer de résoudre cela lors du prochain match, obtenir trois points et consoler notre public», a réagi l'entraîneur madrilène en conférence de presse.

«Quand on gagne ou quand on perd, nous avons tous une part de responsabilité. Logiquement, cela nous fait mal de perdre de cette manière face à une équipe comme Barcelone, mais il faut s'unir, travailler, améliorer les choses. Nous avons perdu trois points importants en Liga et rien de plus», a-t-il ajouté.

«Toute l'équipe a montré sa rage»

Interrogé pour savoir s'il était préoccupé par cette déroute, il a répondu: «Ce qui me préoccupe, c'est de remonter le moral de l'équipe pour être prêts pour le prochain match» mercredi face au Shakhtar Donetsk en Ligue des champions, sachant que le Real est déjà qualifié pour les huitièmes de finale de cette compétition.

«Je ne parlerais pas d'un problème d'attitude. Nous avons affronté une bonne équipe, nous avons commis des erreurs et nous l'avons payé», a poursuivi Benitez, ajoutant qu'un tir non cadré de Marcelo alors que le score était de 2-0 en début de seconde période aurait pu changer le scénario du match.

«Toute l'équipe a montré sa rage et en seconde période nous avons bien redémarré. Mais nous avons péché dans l'élaboration. Il faut récupérer au niveau moral et préparer le prochain match», a-t-il conclu.