Allemagne-Pays-Bas : La presse allemande révèle qu'une bombe devait exploser dans le stade

FOOTBALL Les services secrets allemands auraient déjoué une attaque terroriste…

B.V.

— 

Répétition de la cérémonie des hymnes quelques heures avant Allemagne - Pays-Bas à Hanovre le 17 novembre 2015, finalement annulé pour raisons de sécurité
Répétition de la cérémonie des hymnes quelques heures avant Allemagne - Pays-Bas à Hanovre le 17 novembre 2015, finalement annulé pour raisons de sécurité — PETER STEFFEN AFP

Le pire a été évité. Mardi soir, quelques minutes seulement avant le début du match amical entre les Pays-Bas et l’Allemagne à Hanovre, la rencontre a été annulée par les autorités allemandes. Sans que le grand public ne soit informé des vraies raisons de cette annulation. Jeudi, la presse allemande et le quotidien Bild en tête, révèle qu’un plan terroriste a bien été déjoué, en citant « un document secret basé d’un service de renseignement étranger » comme source.

Une bombe au stade, l’autre à la gare

Selon Bild, de nombreux engins explosifs cachés dans une fausse ambulance auraient dû exploser à l’intérieur du stade. Un complice terroriste était quant à lui chargé de filmer la scène des tribunes. Dans un deuxième temps, une autre bombe devait quant à elle exploser autour de minuit dans la gare d’Hanovre.

Cependant, aucune charge explosive n’a été retrouvée à la gare ou au stade. Ce qui n’a pas empêché la chancelière Angela Merkel de justifier l’annulation de la rencontre : « Comme des millions de fans, j’étais triste de cette annulation, explique-t-elle. Les autorités ont pris une décision difficile, mais il y avait des risques pour la sécurité ».