Le match Allemagne-Pays-Bas annulé en raison d'une menace «d'explosion», le stade de Hanovre évacué

FOOTBALL Aucun explosif n’a été trouvé sur place…

N.C. avec AFP

— 

Le stade de Hanovre, où devait se jouer Allemagne-Pays-Bas, a été évacué juste avant le coup d'envoi, le 17 novembre 2015.
Le stade de Hanovre, où devait se jouer Allemagne-Pays-Bas, a été évacué juste avant le coup d'envoi, le 17 novembre 2015. — ODD ANDERSEN / AFP

Si Angleterre-France a bien lieu ce mardi soir, d’autres matchs en Europe sont finalement annulés, quatre jours après les attentats à ParisBelgique-Espagne, tout d’abord, après que le niveau d’alerte terroriste à été relevé à un niveau 3 pour l’ensemble de la Belgique. Ce mardi soir, c'est la rencontre Allemagne-Pays-Bas, qui devait se jouer à Hanovre, qui a également été annulée en raison d’une menace d’explosion.

Le chef de la police locale a a évoqué « des projets sérieux de faire exploser quelque chose », à la radio NDR. Les spectateurs présents dans le stade quittaient massivement l’enceinte en début de soirée. La chancelière Angela Merkel et ses principaux ministres devaient assister à la rencontre.

Un peu plus tôt, la police avait brièvement bouclé une zone située à l’extérieur du stade en raison de la découverte d’un colis suspect, avant de décréter la fin de l’alerte. Mais selon l'AFP, aucun explosif n'a été trouvé, et aucune interpellation n'a été effectuée. Plusieurs médias parlent d'autres évacuations : celle de la gare d'Hanovre, qui aurait été fermée, selon l'agence de presse AP, et celle du palais omnisports de la ville, où se tenait un concert, d'après Reuters. 

>> A lire aussi : Les joueurs allemands sont « fatigués et marqués, voire traumatisés »

Le public de Hanovre s’apprêtait à rendre hommage aux victimes des attaques de vendredi, avec une « Marseillaise » et un tifo notamment.