Angleterre-France: «Vive le football», la presse anglaise très francophile

FOOTBALL Les Bleus se déplacent à Wembley ce mardi soir, quatre jours après les attentats de Paris...

A.M.

— 

La une du supplément sport du Sun, le 17 novembre 2015.
La une du supplément sport du Sun, le 17 novembre 2015. — DR

Ce n’est pas franchement dans leurs habitudes, mais là, c’est assez clair. Alors que l’Angleterre accueille la France ce mardi à Wembley en match amical, la presse anglaise est très francophile, quatre jours après les attentats de Paris. Et en particulier les tabloïds. Le supplément sport du Daily Mirror consacre ainsi sa « frontpage »… aux paroles de la Marseillaise, écrite sur fond de drapeau français.

 

Même le Sun s’y met, lui aussi en imprimant les paroles de la Marseillaise. En chantant l’hymne français avant la rencontre, le quotidien espère que les supporters anglais vont envoyer « un message de défiance aux terroristes ».

 

Chez le Telegraph, on consacre bien évidemment une large part à ce match qui dépasse largement le cadre du football. « Ce match est le symbole de la culture que l’Etat islamique veut détruire - ils ne peuvent pas gagner », écrit Paul Hayward, le chef de la rubrique sport du quotidien. Qui prévient : « Tout ce que nous pouvons faire avec chaque événement sportif, c’est de résister au besoin rampant de rester chez soi, ce qui serait une victoire pour les auteurs des atrocités de Paris ».

« Un profond sens du devoir par rapport au peuple français »

Dans The Independent, on loue le sens du devoir des hommes de Didier Deschamps. « Lui et son équipe sont arrivés à Londres avec un profond sens du devoir par rapport au peuple français, mais c’est certains que les cœurs et les esprits sont ailleurs », écrit le journal. Mais les messages venant d’une presse qui aime d’ordinaire tant se moquer des Français font quand même chaud au cœur.