Attentats à Paris: Une joueuse du PSG en colère contre ses dirigeants

FOOTBALL La Brésilienne Crisitiane n’a pas apprécié, notamment, que l’entraînement du samedi matin ait été maintenu sans demander leur avis aux joueuses…

N.C.

— 

La joueuse du PSG Cristiane, lors d'un match de Coupe d'Europe contre Napoca, à Charléty, le 14 octobre 2015.
La joueuse du PSG Cristiane, lors d'un match de Coupe d'Europe contre Napoca, à Charléty, le 14 octobre 2015. — J.E.E/SIPA

Elle aurait voulu un peu plus de compassion. Cristiane, une joueuse brésilienne du PSG, n’a pas aimé la réaction de ses dirigeants après les attentats qui ont eu lieu vendredi soir à Paris. Ou plutôt, la non-réaction. En effet, ces derniers ont choisi de ne pas annuler l’entraînement prévu samedi matin à Saint-Germain, alors que tout le monde était encore sous le choc. La Brésilienne s’en est émue auprès de la chaîne de télévision SporTV.

>> A retrouver ici : Notre dossier consacré aux attaques terroristes à Paris

« Le club a pris une décision regrettable. Ils avaient prévu qu’on s’entraîne dans la matinée. Certaines joueuses n’étaient pas d’accord. Je n’étais pas d’accord, comme la majorité des étrangères. L’une d’entre nous était au Stade de France. Personne n’a pris contact avec nous, pas un seul membre du club ne nous a envoyé un e-mail pour savoir comment nous allions, a-t-elle dit, dans des propos relayés par le Nouvel Obs. Nous sommes tristes, parce que nous nous attendions à un peu plus de soin et d’attention, d’autant plus que nous sommes loin de chez nous, de notre maison, et dans un autre pays. Ça n’a pas été le cas. »

Finalement, l’entraîneur, Farid Benstiti, a réuni ses joueuses afin d’évoquer les événements de la veille. Avant de chausser les crampons, tout de même. « Et nous, étrangères, avons décidé de ne pas nous entraîner, parce que nous n’étions pas prêtes psychologiquement pour ça », ajoute Cristiane.