Attentats à Paris: L’un des kamikazes aurait été refoulé à l’entrée du Stade de France

TERRORISME L'un des hommes qui se sont fait exploser à Saint-Denis avait son billet pour le match France-Allemagne…

B.V.

— 

La pelouse du Stade de France, à Saint-Denis, occupée par les spectateurs du match amical France-Allemagne, après les attaques de Paris, le 13 novembre 2015
La pelouse du Stade de France, à Saint-Denis, occupée par les spectateurs du match amical France-Allemagne, après les attaques de Paris, le 13 novembre 2015 — FRANCK FIFE AFP

C’est un simple contrôle de routine qui a possiblement sauvé la vie de dizaines de spectateurs lors de la terrible soirée de vendredi. Selon une enquête du Wall Street Journal, au moins un des kamikazes ayant attaqué le Stade de France (SdF) a essayé de rentrer dans l’enceinte, avec son billet, pour le match amical de football entre la France et l’Allemagne vendredi soir. Citant un membre de la sécurité du SdF, le journal américain précise que le terroriste est arrivé en retard, environ quinze minutes après le début du match, avant d’être palpé par un membre de la sécurité à l’une des portes d’entrée du stade côté est.

Peu de monde sur le parvis

Découvrant alors la veste explosive, ce membre du personnel de sécurité repousse le terroriste qui se fait exploser dans la foulée. Le match ayant démarré, il n’y a plus grand monde sur le parvis du Stade de France, la détonation ne fait pas d’autre victime que le kamikaze. Trois minutes plus tard, c’est un autre kamikaze qui se fait exploser près du McDonald's, faisant une victime civile.

VIDEO. Attentats à Paris: Des explosions à l'envahissement de la pelouse, chronologie de la soirée au Stade de France

On peut évidemment imaginer que les kamikazes avaient pour objectif de faire un carnage à l’intérieur du Stade, que ce soit en tribunes ou dans les couloirs, là où la concentration de spectateurs est la plus élevée. Mais le fait qu’ils soient arrivés après le début de la rencontre et qu’ils n’aient pas passé les contrôles de sécurité ont probablement sauvé de nombreuses vies.